TASHI DELEK le forum Asie du sud EST.

Voyages en Asie du Sud Est
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une couronne d’épine empoisonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JF23

avatar

Nombre de messages : 857
Age : 57
Ville : Guéret
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Une couronne d’épine empoisonnée   Mar 12 Juin 2007, 07:27

Une couronne d’épine empoisonnée

Dans de nombreux pays où l’acanthaster pullule, les autorités locales encouragent vivement les pécheurs comme les touristes à participer au ramassage sélectif de cette étoile de mer. En effet, la prolifération exagérée de cette étoile de mer représente une menace pour tout le récif corallien.(1) Mon témoignage a pour but de mieux vous faire connaître cette étoile de mer et les danger de son poison.
.. .............................

Sur une petite ile des Visayas aux Philippines, 1992.
C’est décidé je vais moi-aussi participer au ramassage des acanthasters. D’après les livres que j’avais lus, je savais que ses épines étaient venimeuses. Inquiet j’interroge des pécheurs philippins qui me rassurent : « Non, il n’y a aucun risque, ça pique juste un peu… ». Bon espérons ! Me voici parti pour une expédition de ramassage. A peine ai-je nagé une centaine de mètres que j’en repère une énorme. Je plonge et peu rassuré je décolle au couteau un de ses nombreux bras. Pas facile, elle s’accroche au corail qu’elle était en train de digérer. Il va falloir que j’y mette les mains !… Je glisse mon index entre ses épines et mon pouce sous un de ses nombreux bras. Je sens ses « tripes »(2) molles qui se rétractent immédiatement. Je suis peu rassuré, j’espère que c’est vraiment sans danger. Mais oui je ne ressens rien…Rassuré, je tire plus fort sur son bras et parviens à la décoller de son support. Toutes ses "tripes" rentrent rapidement dans son corps et, l’étoile de mer ne se présente plus que comme une grosse boule d’épines qui sombre vers le fond. Ne sachant comment la prendre, je la laisse couler, elle tombe et s'étale sur le sable. J’avais apporté avec moi un grand bâton pointu, je l’empale. Et d’une. Mais une fois sur ce bâton, ma brochette d’acanthaster n’est pas facile à transporter. Sous l’effet du moindre déplacement d’eau de travers, l’acanthaster se rapproche dangereusement de ma main ... Je parviens malgré tout en vue d’une autre étoile de mer mangeuse de corail. Je plante mon bâton dans le sable et m’occupe de la nouvelle. La matinée se poursuivra de la même manière et je parviendrai à en rapporter trois sur la plage sans me faire piquer.
Les jours suivants seront moins heureux. Plus d’une fois au moment ou j’arrache l’acanthaster de son support, ma main entrera en contact avec un de ses très nombreux piquant. La douleur est immédiate, semblable à celle d’une abeille mais moins forte, et dure 2 à 3 heures. Les pécheurs locaux avaient raison : c’est pas trop méchant. Mais ça vous fait suffisamment mal pour vous gâcher une matinée ! Autant éviter de se faire piquer !
..........................................
....
Un mois plus tard sur une autre ile paradisiaque des Visayas.
La saison des pluies touche à sa fin, il était temps. Aujourd'hui je pars explorer le quart nord ouest de cette ile parsemée de plages fantastiques. Je veux que ce soit une journée d'observation des poissons, pas de ramassage ni de chasse sous marine. Je pars pieds nus avec juste un peu de sous pour payer la moto-taxi et me fais déposer sur la plage la plus au nord de l'ile, mon matériel de snorkeling sous le bras(3). Le retour à mon bungalow se fera en nageant le long de la cote ouest. Après une bonne vingtaine de minutes de nage, je tombe sur une énorme acanthaster. Bon ..., je n’étais pas parti pour ça, mais je vais quand même m’occuper de celle la. Je n’ai pas de baton mais mon couteau fera l’affaire. Je la décolle de son support et avant même qu’elle n’ait le temps de sombrer je me dépêche de l’empaler avec mon couteau en pleine eau…
Me suis-je trop dépêché, ou ai je mal jugé de la force de mon coup ? mon couteau et ma main passèrent au travers de cette boule d’épines… Immédiatement une douleur fulgurante éclate dans tout mon bras…
« Mon Dieu qu’ai je fait ? ... Voilà qui m'apprendra à vouloir rendre service!»

Je comprends vite ce qui m’arrive : des dizaines d’épines venimeuses ont libéré en même temps leur poison dans ma main. La douleur est terrible, violente... Je me débarrasse de l’étoile de mer et serre ma main en feu contre moi. Je ne peux rien faire pour soulager ma douleur.
Une nouvelle inquiétude m’envahit : Je ne connaît rien des effets d’une si grande quantité de venin ! Je suis seul et à des centaines de mètres de tout être humain, si je perds connaissance ici, c’est la noyade! Il me faut sortir de l’eau et vite! J’inspecte la cote, que des rochers abrupts, toute sortie est impossible. Je dois regagner une plage au plus vite. Mais que faire: rebrousser chemin? Ça fait bien 20 minutes que je nage, je dois être plus près de la plage suivante que de celle d'où je viens. Il me faut continuer. Et puis, je n'ai pas de sous pour rentrer ! (à cette époque il n'y avait pas Péquin-express... Wink )
Je palme vigoureusement en direction du sud, espérant voir apparaître au détour d'un rocher une plage pour sortir de l'eau. « Nager et ne pas perdre connaissance..., Nager et ne pas perdre connaissance... » La douleur à ma main est toujours aussi terrible...et la cote rocheuse me parait interminable. L'inquiétude grandit: « Ai-je bien fait de continuer en direction du sud? »
Enfin au détour d'un tombant, une plage apparaît. Vite, sortir de l'eau. Je sors, et m'assois à l'ombre d'un cocotier. J'inspecte les environs, la plage est superbe mais déserte. Je regarde ma main: elle est enflée avec des dizaines de petits points rouges un peu partout. Je me repose une bonne demi-heure. Ouf, pas de malaise, je me suis affolé pour rien. Mais pas de chemin pour rentrer et je suis pieds nus ou plutot à palmes. Je dois donc rejoindre mon bungalow à la nage, bungalow qui se trouve bien plus au sud. Je me remets à l'eau traînant ma main morte contre moi, mais je n'ai plus le coeur à l'exploration. Je ne retrouverai un peu de plaisir à regarder la faune sous marine, que peu de temps avant d'arriver.


Épilogue:
Ma main doubla de volume et resta enflée une bonne semaine. Par un heureux hasard, mon voisin de GH était un étudiant en médecine. Il me rassura mais ayant aussi des troubles intestinaux que j'attribuais à de méchantes bactéries..., je pris à titre préventif un antibiotique. (en fait les troubles digestifs sont dûs au poison de l'acanthaster, mais je l'ignorais). Je n’eus aucune séquelle et plus tard j’arracherai encore d’autres acanthasters à leur repas de coraux...


Explications:
Aux philippines, la probable cause de la prolifération de l'acanthaster adulte est le ramassage excessif de son principal prédateur, le triton géant, comme le suggère ce dessin.
http://vieoceane.free.fr/paf/images/reseaubill.gif
.......................
Il est possible que les Philippins soient eux même responsables de la prolifération de cette étoile de mer. En faisant quelques courses dans un grand magasin de Manille, je suis tombé par hasard sur des rayons entiers d'objets divers (lampes, ...) réalisés avec des tritons géants! Ainsi il existe une industrie locale importante qui utilise ces beaux coquillages, et vu le peu de touristes qui visitent les supermarchés de Manille, je pense que ces objets sont surtout destinés aux Philippins eux-même.



(1)cette espèce d'étoile de mer est en partie responsable de la diminution des coraux notamment au niveau de la Grande barrière de corail en Australie. Ce sont des prédateurs féroces et un seul individu peut détruire jusqu'à 6 m² de coraux par an. Différentes hypothèses peuvent expliquer la prolifération des acanthasters.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Acanthaster_planci
http://vieoceane.free.fr/paf/fichea3.html

Image de triton mangeant une acanthaster:

(2) Cette étoile de mer se nourrit de polypes grâce à la dévagination de son estomac. Lorsque l'on arrache l'acanthaster du corail où elle était, on peut voir son estomac sorti et le corail blanchi.

(3) Mon matériel de snorkeling est palme masque, tuba, couteau, vieux T-shirt et pantalon plus une bonne dose de crème solaire, même sous le t-shirt dans le dos et à l'arrière des cuisses. Pour les longs séjour dans la mer, j'avais adopté les habitudes indonésiennes ou philippines de nager habillé. C'est pas très beau mais ça protège bien du soleil et des toutes petites méduses invisibles. Aux Philippines, surtout sur la côte-Est, il y a parfois de ces petites méduses invisibles qui brûlent terriblement la peau....

(4) Pour éliminer l'acanthater adulte, l'unique méthode semble être le ramassage et le dépôt à l'air libre. Il ne faut surtout pas la couper en plusieurs morceaux car alors chaque partie peut reformer une nouvelle étoile de mer (couper en deux, quatre, six,... = prolifération). J'ai essayé de figer des acanthasters sur le sable aux moyens de pics et de les coincer avec des rochers. Elles finissent par se libérer (en déchirant leur corps, il m'a semblé) !


Dernière édition par le Ven 07 Déc 2007, 07:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marlène

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 45
Ville : Au nord du sud
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Mar 12 Juin 2007, 07:47

Salut mon JF...
Revenir en haut Aller en bas
miriam

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Jeu 06 Déc 2007, 17:36

j'aime beaucoup votre article et j'aimerais pouvoir l'utiliser pour ma classe pour les relations alimentaires entre les divers organismes marins puisje utiliser votre texte et surtout le schéma?
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Jeu 06 Déc 2007, 17:41

Bonjour Miriam et bienvenue à toi,
si tu veux une réponse rapide, demande directement à JF en mp.
Il aura ainsi ton message dès qu'il ouvrira sa boîte.
N'aie pas peur Wink Wink , il est très sympa .... Smile

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
jerome77

avatar

Nombre de messages : 806
Age : 37
Ville : Fontenay Tresigny
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Sam 22 Déc 2007, 18:39

j'ai trouvé ça jolie la premère fois que j'ai vu l'acanthaster,mais je ne savais pas c'était quoi...et maintenant ca me donne plus envie d'enlever le corail des bras épineux de cette étoile de mer!
Revenir en haut Aller en bas
lubec

avatar

Nombre de messages : 784
Age : 53
Ville : audenge sud ouest
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Sam 07 Fév 2009, 13:09

bel article et sacré frousse
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Sam 07 Fév 2009, 15:20

Héhéhéhéhé, Lubec et ses "remontages de posts", j'adore ! sunny Et j'adore d'autant plus que l'histoire de JF vaut le coup d'un nouveau passage, vraiment !
Dis JF, j'croyais que quand on perçait ou empallait une acanthaster, le risque était que celle-ci balance des oeufs un peu partout ? j'ai tout faux ? scratch
Et la première photo, c'est toi qui l'a faite ?

Aux Toggians en 2002, mon ami Obe, origine "pur Bajau" certifiée, en plein nettoyage...
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
lubec

avatar

Nombre de messages : 784
Age : 53
Ville : audenge sud ouest
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Sam 07 Fév 2009, 15:31

je saisis mieux pourquoi le forum t'a élu "photographe de l'année"
Revenir en haut Aller en bas
JF23

avatar

Nombre de messages : 857
Age : 57
Ville : Guéret
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Mar 10 Fév 2009, 15:27

Bonjour Lubec et Pit

citation: "Sacrée frousse" Mais après, les années suivantes, je n'ai pas eu peur de saisir qques acanthasters délicatement par un bras. Si on fait attention on ne se fait pas piquer. Surtout pas de mouvement brusque.

citation: "j'croyais que quand on perçait ou empallait une acanthaster, le risque était que celle-ci balance des oeufs un peu partout ?"

Je ne sais pas pour les oeufs, il y a bien quelque chose qui sort de l'intérieur quand on l'empalle, mais il m'a sembler que ses "tripes" . Toutes les acanthasters que j'ai empalée et fixée sur le sol, ont fini par disparaitre, assez rapidement! (qques heures à 1jour) Je mettais meme un petit rocher sur elle pour qu'elles ne s'échappent pas par le dessus, et il m'a reellement semblé qu'elles se coupaient pour se libérer.
Pour ce qui est de couper une en 2,3,4,...= prolifération, je le tiens d'un prof de bio marine.
Oui Pit mérite bien son titre de photographe de l'année.
Bonne journée à tous JF

PS La photo de l'acantaster n'est pas ma photo
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Mar 10 Fév 2009, 20:34

PS La photo de l'acantaster n'est pas ma photo
Qu'importe, elle est belle !

citation: "j'croyais que quand on perçait ou empallait une acanthaster, le risque était que celle-ci balance des oeufs un peu partout ?"

Je ne sais pas pour les oeufs, il y a bien quelque chose qui sort de l'intérieur quand on l'empalle, mais il m'a sembler que ses "tripes" .

JF ?! on ne peut pas rester dans l'ignorance, et comme c'est toi qui a lancé le sujet ( Wink ), tu as pour mission de répondre à cette question ! geek En plus, c'est les vacances pour les profs, non ? tu vas avoir du temps... tongue

Mais après, les années suivantes, je n'ai pas eu peur de saisir qques acanthasters délicatement par un bras
Mouais... sans moi alors ...
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Antoine88

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 29
Ville : Remiremont
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Ven 28 Jan 2011, 20:34

Salut à tous,

J'ai juste un message à passer quant à l'Acanthaster planci de son nom ...

Je précise que je suis un passionné des récifs corallien depuis un paquet d'années maintenant et je connais assez bien le problème de la bestiole. Elle se développe partout, dans toutes les mers tropicales du monde, j'en ai vu ds l'océan indien, le pacifique (pas encore allé en atlantique...) cette bestiole peut dévorer plusieurs m² de corail par jour, alors quand on sait que les récifs corallien sont la base de vie marine et que 20% d'entre eux sont déjà mort et irrécupérable, j'insiste bien sur ce dernier mot, il est extremement important de supprimer l'Acanthaster de la masse océanique.
Supprimer est un bien grand mot, mais le probleme c'est qu'on la voit le plus dans les endroits les plus dégradés ... Alors oui l'homme dévaste les récifs, la pollution engendrée par l'homme dévaste les récifs, et on ne sait absolument pas pourquoi l'Acanthaster se développe ajourd'hui, Peut etre est-ce du à un produit dissous ds les mers par lHomme on en sait absolument rien. LA seule chose qu'on sait, c'est que cette étoile est un véritable fléau qui accentue la pollution anthropique des récifs.


Et ca c'est pas une bonne nouvelle !!

Donc

Première chose à faire lorsque vous voyez cette bestiole :
Faire un rapide état des lieux, combien sont t-elles sur 10m² ou 100m² selon la densité.

Puis trouver de quoi attraper cette bestiole, il faut des pinces qui n'abime pas la bete. Et le top serait d'en trouver pas mal pour en donner aux locaux.

Ensuite il faut montrer aux locaux comment prélever la bete sans se faire mal. Trouver des filet en jute ou un truc du genre pour la mettre dedans.

Et en dernier il faut trouver un emplacement pour faire un cimetière de ces bestioles. Un trou. Et le refermer.

C'est super important.

Par ailleurs, si vous voyez des gens pécher des espèces rares de poissons comme le napoléon, ou des gens balancer des plastiques dans les mers ou tous ce genre de choses dites leur que c'est mauvais et expliquez leur pourquoi, vous le savez Wink

Je pense que dans les villes c'est pas la peine d s'efforcer pour le moment a faire ce genre de chose mais dans les campagnes c'est important. Ca sensibilise. Même si c'est leur gagne pain. Je sais que vous voyagez pas pour ca mais faites le!
Ca s'étendra par la suite aux villes.


Rappel : les récifs corallien sont la base de la vie marine !
Sans eux vous ne pourrez plus griller de thon au barbecue.

et si vous croisez des gens qui vous disent qu'ils trouvent moins de poissons, incitez les a faire de l'aquaculture DURABLE ! N'hésitez pas a vous renseigner aupres des instituts locaux, il en existe dans quasiment tous les pays. Les locaux ont parfois la possibilité de faire cela avec des aides de l'état.
Ce qui est important c'est le mot DURABLE !

Je suis en train de travailler sur un projet la dessus pour protéger les récifs de façon durable a l'échelle quasi mondiale. Non je ne suis pas green peace mais je me saigne à trouver un moyen de communication pour protéger les récifs !

Aidez les, aidez les récifs, vous etes les seuls a posséder la connaissance alors faites en bon usage !

Merci Wink

Revenir en haut Aller en bas
cecile974
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5074
Age : 49
Ville : Courtisols, joyau de la Champagne pouilleuse...
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Ven 28 Jan 2011, 20:58

Bon, on va aller à la pêche à l'acanthaster cet été... Wink Y'a déjà la famille Pit qui s'y est mise l'an passé, mais c'est pas sur ce post ! scratch

Antoine qu'a de la suite dans les idées sous ses cheveux longs a écrit:
ou des gens balancer des plastiques dans les mers ou tous ce genre de choses dites leur que c'est mauvais et expliquez leur pourquoi, vous le savez
Facile à dire, un peu moins à mettre en oeuvre. Comme je le disais sur un autre post aujourd'hui même, le problème du traitement des déchets est un vrai casse-tête sur les îles, et les locaux ont très souvent de très mauvaises habitudes.

On a tenté des approches douces l'an passé à Derawan mais les habitants n'ont pas d'autre solution que de tout balancer à la mer : ils ont toujours fait ça (sauf qu'il n'y a pas si longtemps il n'y avait pas de plastique, et que là, n'importe quelle friandise solide ou liquide est mise dans des sachets plastique) et disent que la mer emporte tout la nuit (la bonne blague, on pourrait croire certains matins que c'est vrai, mais pas tout les matins ! pale )

Dans un autre domaine, l'artisanat avec les écailles de tortues vertes a rendu malade Merlin tout le séjour. Il ramassait sur la plage chaque jour tous les déchets de carapaces qu'il trouvait (travail à l'emporte-pièce), puis allait les montrer aux locaux en leur demandant qui tuait les tortues, mais bien sur chacun faisait comme s'il ne savait pas alors que tout le monde se connait sur l'Ile. C'est leur business, et à leur petite échelle, ils ne comprennent pas où est le problème.
Et vu que de ce côté là ça ne marchait pas, Merlin traquait les touristes et allait les harceler pour qu'ils n'achètent pas...

-------------------------------------------------------------------------------
"Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur"

http://www.taiderpourlase.com


Dernière édition par cecile974 le Ven 28 Jan 2011, 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cecileetsestroisbambinsenvoyage.over-blog.com
Antoine88

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 29
Ville : Remiremont
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Ven 28 Jan 2011, 21:26

Tout a fait d'accord cecile c'est un vrai problème à mettre en oeuvre, je sais pertinemment que j'ai des idées utopistes. Mais j'ai quand même croyance qu'à l'usure et à force d'explication ils peuvent comprendre et mettre en place certaine idées. J'ai toute ma vie pour faire ca! Et j'ai bien l'intention de faire de ma vie une philosophie consacrée à l'apogée de la nature Wink
Ce qu'il faut c'est un réel suivi sur plusieurs années pour faire changer les choses. Ca c'est le plus dur à mettre en place. Mais j'ai des idées alternative à mettre en place pour ça. J'espere juste ne pas me tromper. En fait je suis sur de ne pas me tromper, le truc c'est juste d'avoir la force pour y consacrer toute son énergie.

Pour ca j'ai quelques petites idées. Je me donne 2 ans pour faire germer tout ca et parcourir le monde. Pour l'instant je garde tout pour moi et quand j'y serais je ferais partager à tout le monde mes réels idéaux et le concret de mon oeuvre (si on peut appeler ca une oeuvre ^^)

A bientot !
Revenir en haut Aller en bas
cecile974
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5074
Age : 49
Ville : Courtisols, joyau de la Champagne pouilleuse...
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Ven 28 Jan 2011, 21:36

Allez, je déterre Lamartine pour toi : "Les utopies ne sont souvent que des vérités prématurées".


Il en faut des gens comme toi, suffisamment convaincus et décidés pour dédier toute leur énergie à une cause... Bravo et raconte-nous quand ce sera le moment Wink

-------------------------------------------------------------------------------
"Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur"

http://www.taiderpourlase.com
Revenir en haut Aller en bas
http://cecileetsestroisbambinsenvoyage.over-blog.com
Antoine88

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 29
Ville : Remiremont
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Ven 28 Jan 2011, 21:55

aaahh merci ca fait plaisir a entendre et surtout ca motive !

merci Cecile Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Ven 28 Jan 2011, 22:33

La Pouilleuse qui a bonne mémoire a écrit:
Y'a déjà la famille Pit qui s'y est mise l'an passé, mais c'est pas sur ce post !

Choper des acanthasters ??? mais ça pique ces bestioles ! pas mon truc du tout, et encore moins celui de mes gosses ! geek




Pour antoine88, le post dont parle Cécile est celui-là : Quizz sur l'acanthaster

Mais après relecture de ce quizzzz (putain qu'est-ce qu'on est bon à la déconne !!!), sur celui-ci tu as plus de photos : photos de l'acanthaster. C'est vers la fin du post...


L'utopiste Pouilleuse a écrit:
On a tenté des approches douces l'an passé à Derawan
Faudra qu'un jour je te raconte l'histoire de WWF qui vient faire de la sensibilisation écologique à Derawan... très drôle mais tellement désolant !
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Ven 28 Jan 2011, 23:24

Antoine que sa mère lui a même pas dit d'aller se faire couper les cheveux a écrit:
je sais pertinemment que j'ai des idées utopistes.
Si t'es pas utopiste à ton âge, c'est pas au mien que t'y seras ! Laughing


J'vais me permettre de reprendre un peu ton post, j'espère que tu ne m'en voudras pas !

Citation :
j'insiste bien sur ce dernier mot, il est extremement important de supprimer l'Acanthaster de la masse océanique.
Grave erreur ! La suppression totale de qq espèce que ce soit n'est jamais bonne ! L'acantasther vit depuis des millénaires dans nos mers, ça n'a pas empêché les récifs coralliens de tenir le coup jusqu'à nos jours !

Citation :
Trouver des filet en jute ou un truc du genre pour la mettre dedans.
Avec une bassine rouge ça marche très bien ! Avec un filet c'est quasi impossible, tu vas vite couler mon gars, c'est que c'est lourd ces bestioles !


Citation :
Et en dernier il faut trouver un emplacement pour faire un cimetière de ces bestioles. Un trou. Et le refermer.
C'est vache pour les fourmis et autres "mange-merde" ! Moi, j'les mettais dans la jungle à proximité de la plage ou encore sur un rocher (loin, très loin de l'eau) à sécher au soleil.

Citation :
vous voyez des gens pécher des espèces rares de poissons comme le napoléon
Longtemps on a cru que le napoléon était le principal prédateur de cette étoile, mais c'est surtout la disparition du triton géant à la si belle coquille qui a sans doute accéléré la prolifération des acantasthers !

Citation :
Rappel : les récifs corallien sont la base de la vie marine
Non !!! Les récifs coralliens sont la base de la vie sur terre !!! On est enfin en train de s'en rendre compte !

Citation :
incitez les a faire de l'aquaculture DURABLE
Mouais... attention à ce que l'on entend par aquaculture durable, y a déjà eu pas mal de conneries de faites...




Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Miyulu

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 34
Ville : Ferolles
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   Lun 11 Juil 2011, 13:13

Très intéressant ce post ! Et bravo à antoine pour son implication il faut des gens comme vous (JF, Antoine, Pit ...) pour faire bouger les choses !

Cécile parlait des déchets dans l'eau je voulais savoir si quelqu'un connaissait une asso ou on pouvait amener les déchets ramassés ^^ Merci d'avance !

Et si je croise plusieurs de ces bêtes dans un espace restreint promis je l'achève ! Car je suis d'accord avec Pit l'éradication d'une espèce ne peut pas être saine un système aussi complexe que notre chère nature n'a sûrement pas inventer cette étoile pour rien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une couronne d’épine empoisonnée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une couronne d’épine empoisonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TASHI DELEK le forum Asie du sud EST. :: CARNETS DU VOYAGEUR :: Philippines, Vietnam.-
Sauter vers: