TASHI DELEK le forum Asie du sud EST.

Voyages en Asie du Sud Est
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 12:29

J'écris, j'écris... merci les filles de lire tout ça, j'avais un peu peur de vous saouler à force !! lol!

Rassurez-vous au Ladakh, le séjour touche à sa fin, restera Bénarès mais j'aurais hélas beaucoup moins à en dire !!
Revenir en haut Aller en bas
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 13:09

Quelle émotion ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
n'Aline

avatar

Nombre de messages : 2113
Age : 34
Ville : Lyon
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 13:25

crevette a écrit:
J'écris, j'écris... merci les filles de lire tout ça, j'avais un peu peur de vous saouler à force !! lol!

oh non, pas de risques !
j'avoue ne pas lire tous les carnets en entier mais le tien arrive au bon moment : le moment ou je n'arrive pas à travailler et ou je cherche n'importe quelle excuse pour ne pas m'y mettre Very Happy
donc continues !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 14:31

Ce matin le temps est gris, nous empaquetons nos sacs mais par chance, notre petit papy nous a, la veille, proposé de laisser ce dont nous n’avions pas besoin dans nos chambres, de fermer le cadenas et de garder la clef.
" De cette façon, vous aurez vos chambres en revenant et vous serez moins chargés pour voyager ! Vous ne paierez que les nuits que vous avez passées ici, ne vous en faites pas ! "

Ce matin, notre chauffeur s’appelle Raja, mais nous préférons l’appeler Fangio, on trouve que ça colle bien mieux avec sa conduite !!
Dès la sortie de Leh, la route grimpe à flanc de montagne. On ne sait toujours pas si c’est la fatigue ou une réalité mais jamais la route ne nous aura paru aussi difficile !
Le temps est maussade, la route aussi, la lumière est grise, tout n’est que cailloux et désolation…

Notre premier arrêt se fait à Diskit. Sous ce temps la ville est sinistre à souhait, comme une impression de guerre civile qui y aurait éclaté.



Le gompa ressemble à… un gompa ! Je suis lasse, les nuages et la pluie ne m’aident pas à profiter du paysage. Nous redescendons assez rapidement. Le moral des troupes est au plus bas ce matin !

Mais la Nubra n’a pas dit son dernier mot. Notre prochaine étape, Hunder.

La priorité de Raja, nous trouver un endroit ou dormir. On lui indique une GH qui figure dans le LP, le prix qu’on nous en demande est exorbitant ! Nous finissons par nous en remettre à Raja, persuadés que son carnet d’adresses fera pâlir le LP de jalousie !
Ca ne rate pas, nous allons atterrir dans une petite GH, Hariyali, 3 chambres seulement, tenue par une petite nénette, Tsiring (tiens,tiens, un prénom mixte on dirait...) qui nous accueille le sourire aux lèvres et les bras ouverts.

Les chambres sont impeccables. On demande à voir la salle de bain… et là, ô miracle, ça sent bon le propre, et comble de joie, une vraie douche qui fonctionne avec de l’eau chaude ! La première depuis mon arrivée en Inde ! Je vais me sentir comme une princesse ici !
Tsiring nous invite à prendre le thé dans sa cuisine, elle nous parle un peu d’elle. Son mari arrive aujourd’hui, il travaille à Pune (près de Bombay) comme banquier. Cette GH c’est simplement parce qu’elle aime recevoir. Elle y passe 3 mois dans l’année.



Nous établissons notre menu du soir, et j’en profite pour jouer les interprètes car C. ne parle pas bien anglais. C. a très envie de pouvoir faire la cuisine avec Tsiring, qui accepte. Elle ne comprend pas bien qu’on puisse trouver plus intéressant de faire la cuisine avec elle plutôt que d’aller visiter le monastère.
Le compromis est trouvé, nous partons de ce pas faire un tour et reviendrons dans 2 heures pour que C. soit à l’heure à son cours de cuisine !

Hunder est une ville qui m’a semblé très verte, c’est assez surprenant, des petits cours d’eau ça et là, d’un calme olympien, c’est très agréable. Nous prenons un peu de hauteur, mes petits camarades aperçoivent un chemin à flanc de montagne qu’ils décident de suivre.
Je les laisse pour me balader en contrebas et finis par me poser. Je fume, la tête de la petite dame qui passe me fait prendre conscience que je suis dans l’enceinte d’un endroit où l’on vient prier. Je m’éloigne pour fumer puis reviens quelques minutes plus tard prendre quelques cliches.



Ma petite dame est toujours là, elle finit par s’approcher de moi…
Du doigt, elle pointe l’appareil, je comprends qu’elle veut voir les photos, je les lui montre, elle sourit. Elle veut que la prenne en photo, je ne me fais pas prier…



Qu’elle est belle, et qu’elle est fière !

Je me pose près du moulin à prières en attendant le retour de mes compagnons. C’est à cet endroit que sont postés les militaires. Cette ville est de ce côté la dernière accessible aux étrangers, l’armée veille. Et quand l’un d’entre eux me voit toujours seule au bout d’un ¼ d’heure sous le moulin, il s’approche :
" Qu’est ce vous faites assise ici ? "
Ouh là, pas le moment de faire de l’humour, il n’a pas l’air commode celui là…
" Et bien j’attends mes amis qui sont partis marcher là-haut
-
Vos amis ? Qui ça ?
- Et bien...,euh..., mes amis, ils sont 3 et ne devraient pas tarder à arriver
- Ce monsieur là, c’est votre ami ?
- Ah non, je ne le connais pas lui.
- Et lui ?...
- Non plus !... Ah tenez les voilà mes amis ! "
Soulagée, j’aperçois les loulous qui arrivent pour me rejoindre. Il était temps je crois !

Nous prenons le chemin du retour, c’est l’heure de la sortie de l’école, les enfants nous suivent, certains ont des traits afghans…
Je me rappelle ce petit bonhomme, le pendant masculin de
cette môme photographiée par Steve McCurry et qui avait fait la couv’ du National Geographic à l’époque ! La peau claire, les cheveux très bruns et des yeux incroyablement clairs. Le Kashmir n’est pas loin, ça se lit sur les visages… Il est malgré sa bouille crasseuse, d’une beauté à couper le souffle.
Je suis tellement scotchée que j’en oublie de le prendre en photo…

Ce soir, C. est aux commandes de ce que nous mangerons, ce sera délicieux ! Je crois que ça restera quelque chose de très fort pour elle, c’est son premier grand voyage, et je sais que ce moment de partage lui a beaucoup plu. Quelques heures rien que pour elle !

Hunder est réputée pour ses dunes de sables, le paysage est époustouflant, j’en crois à peine mes yeux, à mes pieds, un désert de sable, au dessus de ma tête, les sommets himalayens !




Et pour parfaire la carte postale, des chameaux ! S. et moi jouons les parfaits touristes et nous offrons un ¼ d’heure à dos de chameau dans les dunes. Je n’assume absolument pas les photos ridicules que nous prendrons sur nos montures… Laughing

Nous finirons par Sumur, et chercherons en vain le moulin à prière géant… Nous essayons d’expliquer à Raja ce que nous cherchons, mais aucun de nous n’en connait l’équivalent en anglais. Nous voilà partis dans le mime… à tourner dans le vide en faisant semblant de tenir quelque chose, et à hurler "Ding, ding, ding… "
Raja rigole, mais il ne sait pas où se trouve le moulin.

Un dernier petit tour, c’en est fini de la Nubra.

Il ne nous reste qu’une journée avant de quitter le Ladakh, nous nous concertons et nous mettons d’accord pour trouver un petit cadeau pour le futur petit-enfant de Tashi mais également pour le futur petit-enfant du papy de notre GH sur Leh et des pâtisseries pour le reste de la famille.

V. s’arrête sur un marché tibétain pour savoir ce qu’on offre traditionnellement pour une naissance au Tibet. Et bien… la même chose que chez nous ! Nous achèterons un petit ensemble pour bébé pour chacun.

Tashi est très gêné lorsque nous lui offrons ce petit présent. Il est très heureux de nous annoncer que sa petite fille est née. Et il est fier, au Tibet, une fille c’est une naissance aussi heureuse que celle d’un garçon.
Sa fille va bien, même si encore un peu fatiguée. Tashi a passé la nuit précédente avec sa petite-fille, il est heureux… moi aussi !
" Tashi, nous avons besoin d’un taxi pour nous ramener à l’aéroport, tu peux nous arranger ça ?
- Oui, sans problème
-
Et tu préfères qu’on te paye directement ou est-ce qu’on voit ça avec le chauffeur ?
- Crevette, le taxi c’est pour moi !
- Alors il est temps de se dire au revoir Tashi."
Je lui serre la main comme jamais je n’ai pris la main à quelqu’un de cette façon. Il ne lâche pas la mienne non plus et me fait un clin d’œil :
" Je sais que tu reviendras !
- J’espère bien et si ce n’était pas le cas, je n’oublierai pas ce que tout ce que tu as fait pour moi ! "

Nous sortons, V. et moi sommes au bord des larmes…
" Crevette, on ne se retourne pas, hein ?
- Non… "
Mais c’est trop tard pour moi, mes joues sont trempées…

C’est un peu la même à la GH lorsque nous venons leur dire au revoir, mais c’est aussi l’occasion d’une séance photo qui rend les au revoir un peu moins tristes.



6h du matin, il faut faire les sacs, le cœur n’y est pas, mes autres compagnons sont très excités à l’idée d’aller à Bénarès… moi non.
Je suis particulièrement silencieuse… Je suis là, attachée, près du hublot, les moteurs sont en marche…
Je réalise que c’en est fini du Ladakh, des gens, des paysages.

Une fois de plus, je suis en larmes dans l'avion, j’aimerais rentrer, rester sur cette impression d’infini bonheur, sur ces images époustouflantes.
Puis les nuages s’en mêlent, me cachent les montagnes et les vallées comme pour m’aider à les quitter plus facilement...

4 heures à Delhi, une sieste et c'est reparti, à nous Bénarès !


Oui, moi aussi je trouve ça moche de prendre les gens en photo pendant qu'ils dorment !! Ils me le paieront les vaches lol!
Revenir en haut Aller en bas
Parvat
Photographe de l'année 2009
Photographe de l'année 2009
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 52
Ville : Plat pays...
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 17:18

Je me régale... Un délice de te lire! Merci tout plein!!!
Revenir en haut Aller en bas
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 18:24

+ 1 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 20:30

Que c'est bon de retrouver le ladakh de cette façon avec toi !!!! j'avais l'impression d'y être retrournée.
Merci, Crevette !

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 11 Aoû 2009, 21:05

Et moi Pascalou, je m'y suis replongee aussi avec ton carnet. Wink
L'envie de relire une autre experience... et un detail m'a fait bien rire !!
Nous avons pris en photo une meme personne a Lamayuru ! Une petite vieille avec son bonnet rose... Un plus tard, meme endroit, memes vetements !

Quand je relis mes derniers posts, je me dis que c'est tres larmoyant... mais tout ca m'a un peu chavire, et c'est vrai que j'en ai verse des larmes !

La suite va vite me faire redescendre sur terre ! Benares ca ne plaisante pas, comme nous l'a dit V. "Benares, India full power ! ".
Et c'est vrai qu'il faut s'accrocher dans cette ville... Les sens et la patience y sont mis a rude epreuve !
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 08:09

Pas le temps de te lire crevette, juste un roooooooooos poutou du Pitou en passant... :hearth:
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 08:35

Waouuuuuuuuuuuuuuh un Pitou !!!!

Moi aussi je vous fais des gros becos à tous les 4 !!!
Revenir en haut Aller en bas
annitabanana

avatar

Nombre de messages : 1208
Age : 36
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 09:00

Hé mais y'a une photo pour la rubrique "le club des ronfleurs" au-dessus !
Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://annitabanana.canalblog.com/
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 12:57

En arrivant à Bénarès, je réalise que je suis de nouveau en Inde, il va falloir se trouver un taxi pour nous emmener sur les ghats.
L’aéroport est à plus de 20 km du centre ville, le comptoir de taxi de l’aéroport nous demande 700 rps. Bah voyons, V. décide d’aller négocier à l’extérieur directement et nous trouve une voiture pour 300 rps, c’est parfait.

A l’intérieur, le chauffeur nous donne quelques précisions sur le tarif :
" Si vous voulez la clim, c’est 35 rps en plus, et vous devez payer le parking de l’aéroport ! "
Réaction unanime en anglais dans la voiture :
"Ok, on descend, ça va bien !
- Non, non attendez, c’est bon, le parking je le paye
- Et bien c’est parfait, et nous on va ouvrir les fenêtres, c’est parti ! "

Le trajet est long, suffisamment pour que nous prenions bien conscience du changement de climat.
L’air est suffocant, très chargé en humidité, quant aux températures, je retrouve celles que j’avais laissé en partant, il est 16h30, il doit faire 45/50°C.
Dites, c’est par où le Ladakh ?????

Les vieux quartiers de Bénarès ne sont pas accessibles en voiture car les ruelles y sont très étroites, il va falloir descendre et se trouver une chambre à pieds.
S. est au bord du malaise avec le changement de température, il lui faut de l’eau de toute urgence, C. complètement paniquée par le trafic et les mouches (faut dire que la vieille ville est particulièrement dégueulasse, et qu’entre les ordures, les bouses de vache et la chaleur, c’est un peu le paradis de la mouche ici !).

Nous avions pensé commencer par le haut des ghats et redescendre jusqu’à ce que nous trouvions une chambre.

La 1ère GH est complète, on nous propose des chambres dans une GH éloignée des ghats. Seules V. et moi sommes visiblement en état de réfléchir. On se pose. C. est complètement flippée, S. aux toilettes pour un bout de temps, on décide avec V de les laisser là en attendant et de se débrouiller toutes les deux pour nous trouver une piaule rapidement, délestées de nos sacs, bien conscientes qu’on ne ferait pas faire des km à nos compagnons de route vu leur état.
Et ça tombe bien, nous non plus de toutes façons, nous avons beau être plus alertes, nous sommes bien crevées par la chaleur !

On descend sur les ghats, je sors mon portable, d’abord on appelle, si c’est libre, on va voir…
" Attends, V. !!! Ca y est, on y est !! Bénarès bon sang !! "
Dans l’empressement, je n’avais pas encore réalisé que j’étais sur les ghats, cet endroit 1000 fois vus en photos, dans des reportages, ça y était… J’y étais… waouh…



Bon allez ma vieille, tu t’extasieras plus tard, la priorité du moment, c’est de trouver un endroit où dormir, et vite, la nuit n’est pas loin !
1 coup de fil, puis 2, puis 3, c’est complet ou trop cher…
Nous sommes bien évidemment entourées d’une nuée de rabatteurs qui ne nous lâchent pas, l’un d’eux nous propose une chambre pas trop loin, dans une GH en bord de Gange.

Nous le suivons et arrivons à la Puja GH, sur Latita ghat, c’est le ghat qui jouxte celui des crémations au nord.
Nous sommes accueillies par Gophal, un moustachu bien sympatoche.
On visite les chambres, c’est propre, l’une des deux a une petite terrasse avec vue sur le gange, l’autre non. Gopi nous en demande le même prix, et là va commencer la négociation.
V. et moi nous en amusons beaucoup, tout est prétexte à faire baisser les prix !
" On te prend deux chambres, tu vas bien nous faire un prix !! "
" Mais enfin, Gopi, tu ne vas pas nous louer une chambre qui s’ouvre un mur au même prix que celle qui donne sur le Gange ?! "
" La télé ne marche pas ? Hey Gopi, tu connais le dicton, no tv, to money ! "
" L’hotel est en pleine réfection, ça fait du bruit, ça sent la peinture, ça vaut bien une remise quand même ! "

Bref, on va vraiment passer un bon moment à rire avec Gopi, et on arrive presque à s’entendre sur le prix de la chambre.
Et tout d’un coup les choses changent, on a finalement les chambres pour 2 nuits au lieu d’une, un groupe est censé débarquer mais ils les mettront ailleurs…
Vu l’état des autres loulous, on se dit que de toutes façons pour ce soir ça ira bien, on repartira en expé s’il le faut demain !

Premier repas en terrasse, premiers singes, premières coupures de courant en pleine nuit sans vent, le ventilo s’est arrêté. On suffoque, ça nous réveille…

Le lendemain, je ne rêve que d’une chose, poser mes fesses sur les ghats et regarder, des heures et des heures…
Mais les températures nous rendent la tâche impossible, même les indiens fuient le soleil… Nous rebroussons chemin S. et moi au bout d’une demi-heure.
Les heures me paraissent interminables. Pas de magie sur les ghats, juste des rabatteurs sous 50°C au soleil.
Je suis déçue…

Gopi nous retrouve sur la terrasse et nous explique que juillet, c’est le mois de Shiva, et que le lundi c’est traditionnellement le jour de la semaine où l’on célèbre Shiva.
Il nous explique qu’un très grand nombre de pèlerins ont rejoint la ville à pieds ce weekend pour rapporter l’eau du fleuve sacré dans leur village, des hommes tous vêtus d’orange (nous en avions croisés beaucoup sans bien comprendre), la couleur de Shiva.
Et ce soir, veille du lundi, c’est la méga puja de l’année ! Elle a lieu sur le ghat principal, nous ne sommes pas très loin, Gopi nous indique le lieu exact.



Chouette, il va peut être enfin se passer quelque chose dans cette ville !

Et pas plus tard que tout de suite d’ailleurs, la pluie tant attendue arrive enfin au loin, le vent se lève, le banc de sable de l’autre côté des ghats voltige, les nuages arrivent…



Tout le monde sort sur les toits pour profiter de la fraîcheur… un peu de vie, ça fait du bien.




Mais la pluie tarde…

18h30, nous partons, la puja démarre à 19h. La pluie arrive au même moment… Comment voulez-vous que les Indiens ne soient pas de fervents croyants quand même la pluie joue le jeu de la puja !
Ah la fameuse mousson indienne… De celle qui vous détrempe et fait ruisseler tout ce qui traine sur le haut des ghats jusque dans vos tongs !
Bizarrement, ça ne rend l’atmosphère de cette puja que plus particulière encore ! J’adore…

Nous sommes au milieu de la foule à scander le cri de guerre des pèlerins « Bolbam ! Bolbam ! » (et j’avoue honteusement ne plus me rappeler ce que ça veut dire…)., qu’on nous crie en retour…



J’aurais pu rester là des heures malgré la pluie…

Nous remontons vers notre GH, C. ne se sent pas à l’aise au milieu de la foule, elle commence un peu à paniquer.
Arrivés sur notre ghat, on voit Manikarnika, son bûcher qui ne s’éteint jamais. S. et moi avançons.



J’ai du mal à décrire ce qui va se passer…

Bénarès je l’attendais aussi pour ça, pour me prouver quelque chose dans mon rapport à la mort.
Braver cette foutue trouille qui ne m’a pas quittée depuis 6 ans, depuis que j’ai perdu mon grand-père.
Besoin de me prouver que finalement, ce n’est peut-être pas si grave que ça.
Trouver une autre culture dans laquelle la mort n’est pas forcément une fin…

Nous sommes encouragés à approcher, mais je préfère rester à une distance raisonnable… Ces familles sont en deuil, dommage que beaucoup l’oublient un peu trop souvent.

Le corps est là, sous son linceul orangé, les hommes le porte jusqu’au Gange. Baignade rituelle dans le fleuve sacré. Même dans la mort, tout n’est que couleur ici.
Le bûcher est déjà installé, on entend la famille, prières ou chants sacrés, impossible de savoir.
Le corps est déposé dans le brasier. Ce bruit, cette odeur, tout est si particulier…
Et moi je suis là, totalement fascinée par ce « spectacle », je n’arrive plus à décoller les yeux, à partir…
Fascinée par la mort… Voilà un sentiment bien dérangeant.

J’ai tout d’un coup l’impression de ne plus être dans la même ville. A croire qu’il faut attendre la tombée de la nuit pour que la magie opère…

Ce n’est que de courte durée, les moustachus rôdent et nous mettent le grappin dessus. Prêt à vous raconter n’importe quoi pour vous soutirer quelques roupies de plus !
Nous ne cèderons pas et rebroussons chemin… il nous jette un sort, le malheur va s’abattre sur notre famille !
Oh les boulets…

Une mini puja a lieu non loin, plus intime mais toute aussi fascinante… et là, rebelote, un gamin cette fois-ci.
Je le laisse débiter son laïus, le regarde bien droit dans les yeux, prend mon air le plus désagréable qui soit et lui balance "arrête !" en hindi.
D’une efficacité… Je crois que sa propre mère lui aurait remonté les bretelles que ça n’aurait pas eu plus d’effet !
Ca y est, j’ai trouvé le truc, je vais en user à tout bout de champ, ça marche à chaque fois avec les gamins. Les adultes en revanche… aucun effet, sauf peut-être de les encourager à continuer !

Ce soir c'est la grosse déception... Gopi nous rejoint à notre table, on discute beaucoup, il nous raconte son histoire, triste à pleurer, comme toutes les autres...
Originaire de l'état du Bihar (l'état le plus pauvre du pays), le plus agé de la fratrie, obligé de subvenir aux besoins de la famille. Un jeune frère à qui il finance les études, et 3 jeunes soeurs, donc 3 futurs mariages à payer en perspective.
Mais il a renconté Line, une ancienne cliente qui a passé des mois dans cette GH et dont Gopi s'est occupé quand elle est tombée malade. Elle lui est reconnaissante, et reste en contact avec lui depuis. Elle souhaite le faire venir en Norvège pour qu'il travaille...
Et blabla, et blabla, je l'écoute, je compatis, je comprends.

Puis d'un coup, je lève la tête :
"Dites les loulous, y'à pas un truc qui vous choque ?
- Quoi ?
- Regardez, à chaque table d'occidentaux, il y a un indien avec eux, et un indien qui bosse ici !"
Et comme un fait exprès, Gopi se met à nous parler de l'usine de soie tenue par son patron, ce serait bien que nous y allions, sinon son patron va lui en vouloir, et comme ça fait 3 mois qu'il n'a pas reçu de salaire (suite à un différend avec lui), il ne veut pas que la situation empire.

Je suis ecoeurée... les rapports humains n'existent pas dans cette ville ?!?! Mais les rapports commerciaux, ça oui !! Tout ça pour ça... nous faire acheter des psuedo echarpes en soie à prix d'or et s'en mettre plein les poches.
Il aurait commencer par là, j'aurais au moins trouvé ça plus honnête. Nous tirer les larmes pour nous faire cracher au bassinet, je trouve ça minable.
Vraie ou pas, son histoire, je n'en veux plus, je vais me coucher.
Revenir en haut Aller en bas
annitabanana

avatar

Nombre de messages : 1208
Age : 36
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 14:18

hihi, "no TV no money" lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://annitabanana.canalblog.com/
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 14:40

Ce matin, rdv à 5h30 avec le petit moustachu et sa barque… On s’installe, et vogue la galère…



Qu’en retenir ?... Que si c’était à refaire, j’irais marcher sur les ghats… J’aurais surement moins l’impression de regarder un documentaire !
La magie une de fois de plus n’est pas au rendez-vous ! C’est quand même dingue, cette ville dont tout le monde s’accorde à dire qu’elle a une atmosphère tellement spéciale…
Tout ça me laisse de marbre !

Les scènes s’enchaînent… jusqu’à cette môme. Elle n’a pas 8 ans, elle est pieds nus, sa robe déchirée, elle porte un sac plastique qui doit faire deux fois son poids et qu’elle traîne dans les ordures à la recherche de bouteilles en plastique dont elle pourra tirer un maigre revenu.
Et pour parfaire un peu l’image d’Epinal, une main qui a oublié de brûler qui flotte nonchalamment sur le Gange.

C. craque, elle est en larmes… elle se demande ce qu’elle est venue faire ici, payer un billet pour regarder s’étaler la misère et les ordures. Ce qui la met encore plus mal à l’aise c’est que les gens ont le sourire…
On va en parler longuement l’après-midi. Le fameux « choc indien », elle se le prend en pleine figure la pauvre, et elle le vit vraiment très mal !

Une fois de plus la chaleur est écrasante… Un après-midi à ne rien faire, à passer de terrasse en terrasse à la recherche du moindre brin d’air. On attend le soir avec impatience pour pouvoir remettre le nez dehors.

Un resto qui accueille des concerts de musique indienne classique… Le patron est adorable, il nous explique qu’il est habitué aux occidentaux et à leur estomac délicat et qu’il fait la cuisine en conséquence…
Résultat, c’est fade… comme dans beaucoup d’endroits dans cette ville hélas…
A l’intérieur du resto, il doit faire encore plus chaud qu’à l’extérieur, et l’odeur des rues est insupportable au point que nous ferons nous même brûler de l’encens à table !

Je quitte mes compagnons de route le lendemain pour rejoindre Delhi. Je suis ravie de quitter cette ville ! Le chauffeur du rickshaw me fait la causette, tout comme cette indienne à l’aéroport. Ils me réconcilient avec la ville, ils n’ont rien à me vendre, c’est juste pour le plaisir de bavasser un peu…
Ça fait du bien !

Delhi, 19h, je rejoins Shailaja sur Connaught Place. Je profite d’elle encore un peu, je suis ravie de la revoir. En revanche, je ne reverrais pas ses parents, partis pour Hyderabad.
Mais c’est mal connaître Indira de penser qu’elle n’appellerait pas. Je suis triste de ne pas pouvoir les serrer dans mes bras pour leur dire au revoir.
" De toutes façons, tu vas revenir ! "

20h le lendemain, ça y est, l’Inde c’est fini, je saute dans le taxi, je ne m’attarde pas avec Shailaja, c’est suffisamment difficile de la quitter comme ça, autant être bref !
Il est minuit quand j’embarque pour Paris… et devinez quoi ?!!
Je suis en larmes…

Et comment que je vais revenir !!... Mother India, je n'ai pas dit mon dernier mot ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
lubec

avatar

Nombre de messages : 784
Age : 53
Ville : audenge sud ouest
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 16:56

eh bien que d'émotions!
merci pour ce beau récit et tes belles photos
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 21:22

Chapeau bas pour tant de sincerité dans tes mots !!!

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 22:09

Je ne sais pas quoi écrire scratch

Peut être comme Pascale... Chapeau bas pour tant de sincérité dans tes mots !!!

Bénarès ? j'ai adoré...

je ne te livrerai pas mon sentiment sur Amritsar Wink petite crevette Very Happy

Chacune notre approche, chacune notre découverte... à bientôt Mother India :popo: :popo:
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
chris06

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 63
Ville : NICE
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mer 12 Aoû 2009, 22:21

Very Happy Very Happy Very Happy

un bon moment que je n'étais venu sur TD ...et quelle surprise !
un carnet sur le LADAKH et quel carnet ! ! !
je me suis sincèrement régalé Crevette : des mots qui sortent du fond du coeur , de l'émotion , j 'ai vraiment passé un TRES BON MOMENT avec vous là bas vers Alchi , Chulichan , la Nubra ...
Le " pays des cols " reste un souvenir IMPERISSABLE dans ma mémoire totalement différent du reste de l'INDE
J'avais adoré LEH d'où l'on rayonne aux quatre coins du Laddakh
Si tu y reviens un jour ( je crois qu il y a des grandes chances ) prends la route du Cachemire pour y arriver , par Srinagar , Zoji la , Kargil , Namika la , Fotu la , c'est de toute beauté !
Il te reste beaucoup à voir : la basse vallée de la rivière zanskar - le pays Dah hanu encaissé dans la basse vallée de l'Indus , les lac d'altitude de Tso moriri et Tso kar
( il y a là une petite école de réfugiés Tibétains au village de SUMDHO qui te fera pleurer - c'est ici que j'avais vu pour la première fois écrit en grand TASHI DELEK
Je t'envoie un petit JULLAY qui te mettra du beaume au coeur j'espère ....

sunny sunny sunny

Chris06
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Jeu 13 Aoû 2009, 06:44

Je partage ton avis, Chris, le Ladakh laisse des souvenirs impérissables, et sans doute n'est il pas judicieux finalement de retrourner dans le reste de l'Inde juste après.

chris06 a écrit:

il y a là une petite école de réfugiés Tibétains au village de SUMDHO qui te fera pleurer ....
Tu trouves qu'elle n'a pas assez pleuré comme ça ? lol!

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Jeu 13 Aoû 2009, 08:40

Waouh, merci, enfin... Jullay à tous pour vos retours ! Ca me touche beaucoup, mais promis, je ne pleure pas ! Wink

Citation :
et sans doute n'est il pas judicieux finalement de retrourner dans le reste de l'Inde juste après.

Oui, c'est certain, et je sais aussi que ma vision de Bénarès est largement dû au fait que nous y soyons allés juste après le Ladakh !!

Citation :

je ne te livrerai pas mon sentiment sur Amritsar petite crevette
Mais j'espère bien que si !! Laughing Toutes les expériences sont bonnes à entendre, aussi différentes soient-elles !

Citation :
Chapeau bas pour tant de sincerité dans tes mots !!!
Oui, je m'aperçois que je me suis beaucoup... livrée dans ce carnet ! A croire que je me sens bien ici Wink
Citation :
Tu trouves qu'elle n'a pas assez pleuré comme ça ?
J'ai la larme facile, quand je suis triste, quand je ris, quand je suis émue... mais c'est vrai que cet été j'ai battu des records !! lol!

Citation :
prends la route du Cachemire pour y arriver
Ah Chris, ça suffit, ne me tente pas !!! Laughing Laughing Laughing A l'évidence, j'y retournerai, c'est sûr...
Et c'est vrai que cette fois-ci, je prendrais bien la route pour y aller ! Et si en plus y'à moyen d'y aller l'hiver, je signe de suite !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
mamina

avatar

Nombre de messages : 1425
Age : 70
Ville : à côté de chez Pascalouloute
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Jeu 13 Aoû 2009, 10:26

J'ai attendu chacun de tes posts avec impatience, à chaque fois de belles photos, de jolies descriptions et plein d'émotions que tu nous as fait partager en toute simplicité !
Merci Crevette pour ce super carnet... c'est la première fois ? reçue mention TB !!! :zeniuden:
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Jeu 13 Aoû 2009, 10:39

mamina a écrit:
c'est la première fois ? reçue mention TB !!! :zeniuden:

Non, ce n'est pas le premier... il y en a un autre de mon séjour en Thailande l'an dernier qui traine aussi sur TD Wink

C'est bien la 1ère fois que mes écrits me permettent de décrocher une mention !! Laughing

Merci Mamina Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Jeu 13 Aoû 2009, 11:58

Mention TB, ce n'est jamais que 16 de moyenne. J'suis pas forcément pour les notations, mais ton carnet, Crevette, vaut bien les félicitations du jury dont je me déclare unanimement "présidente" !!! lol!

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
mamina

avatar

Nombre de messages : 1425
Age : 70
Ville : à côté de chez Pascalouloute
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Jeu 13 Aoû 2009, 22:34

à partir de 16 de moyenne, ça peut être aussi 19,9....
Bon, on va pas chipoter sur les chiffres, OK pour les félicitations de l'ensemble du jury... et je vais de ce pas à la recherche de celui sur la Thaïlande...
Revenir en haut Aller en bas
annitabanana

avatar

Nombre de messages : 1208
Age : 36
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Ven 14 Aoû 2009, 09:19

Ah oui, il est super chouette aussi celui sur la Thailande, bonne lecture maminette :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://annitabanana.canalblog.com/
alain michelena

avatar

Nombre de messages : 489
Age : 64
Ville : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Ven 14 Aoû 2009, 16:40

crevette a écrit:
restera Bénarès mais j'aurais hélas beaucoup moins à en dire !!
Pas si bref que ça finalement, mais intense !
Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-hubert.forumactif.com/
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Ven 14 Aoû 2009, 17:40

C'est plutot a moi de dire merci ! Wink

Parce qu'il en faut du temps pour arriver a bout de ma prose !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
mamina

avatar

Nombre de messages : 1425
Age : 70
Ville : à côté de chez Pascalouloute
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Ven 14 Aoû 2009, 19:59

Du tout Crevette, très agréable à lire et ponctué de très jolies photos...
D'ailleurs, à ce propos, comment les as-tu incluses ? les cadres ont été faits avant ? ou tu as fait du copier/coller de Word ou bien ?
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Sam 15 Aoû 2009, 10:58

En fait, pour les photos, j'utilise l'hebergeur qui est propose par le forum (servimg) pour les incruster ensuite dans mes posts.

Les premieres photos sur Delhi sont telles que je les ai prises, et puis j'ai essaye d'ameliorer un peu tout ca en retravaillant les suivantes un minimum. (la taille, les couleurs...)
Je trouvais qu'avec un cadre, elles ressortaient un peu mieux sur le forum. J'en ai recadre 2-3 et enleve des choses pas tres jolies (genre montagne d'ordures a Benares, des panneaux publicitaires, etc...).
Revenir en haut Aller en bas
mamina

avatar

Nombre de messages : 1425
Age : 70
Ville : à côté de chez Pascalouloute
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Sam 15 Aoû 2009, 12:40

OK ! très bon boulot !!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 09:40

Voilà, je viens de lire la première page (celle du forum, j'entends) de ton carnet :011: , je garde la 2ème pour plus tard !

J'aurais bcp à te dire, joli crustacé, mais je vais garder ça pour une de nos prochaines rencontres que j'espère proche...

J'suis tjs sur le cul des différents carnets de voyage que je lis sur TD et je dois avouer que le tien m'a particulièrement ému, d'abord parce qu'il est bien écrit, qu'il est souvent drôle, que tu y as mis bcp de sincérité et sans doute aussi parce que je te connais un peu et que j'arrive plutôt bien, je pense, à comprendre ton ressenti lors de tes premier pas indiens...

Enfin, je ne pourrais m'empêcher de faire un petit commentaire sur tes photos car j'ai été vraiment agréablement surpris par les images que tu nous livres ! Bravo, pour quelqu'un qui s'intéresse de loin à la photo, je trouve que tu t'en es très bien tirée, allant même jusqu'à bidouiller judicieusement sur un logiciel de retouche...

Des bizzzzzzzz simiesques
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 10:10

Pétard de pétard, ma crevette, t'as des compliments sur tes photos du grand singe !!!
Fais absolument un copié/collé, ça vaut de l'or lol!

Le pire, c'est que je suis entièrement d'accord avec lui.
Quelqu'un peut-il mettre un truc nul sur TD, rien que pour que je puisse dire pour une fois que je n'aime pas ?

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 10:19

Pit a écrit:
J'aurais bcp a te dire, joli crustace, mais je vais garder ca pour une de nos prochaines rencontres que j'espere proche...
Y'a pu qu'a !! On n'a pas l'excuse de la distance Wink

Pit a écrit:

je garde la 2eme pour plus tard !
Si tu te poses la question, je tue le suspens... oui je continue a pleurer !! Laughing

Pit a écrit:
je trouve que tu t'en es tres bien tiree
:dancethenight:

Pascalou a écrit:
Petard de petard, ma crevette, t'as des compliments sur tes photos du grand singe !!!
Fais absolument un copie/colle, ça vaut de l'or lol!
Tu m'etonnes !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 11:42

WAW de WAW Crevette, je n'avais pas encore lu ce forum (je l'avais pourtant remarqué quand j'étais en Indo...) mais MERCI pour ce témoignage !!!

J'ai évidemment adoré la partie laddakhie mais tout le reste aussi évidemment !
Le Laddakh restera un énorme coup de coeur et j'espère y retrourner un jour...
J'ai par exemple passé une semaine à Likhir, dans une petite guesthouse très basique au pied du monastère. Elle était tenue par une petite famille super sympa avec qui j'ai vraiment passé de bons moments...
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 11:57

Seba a écrit:
MERCI pour ce temoignage !!!
[...]
Le Laddakh restera un enorme coup de coeur et j'espere y retrourner un jour...

:zeniuden: Merci Seb !

Moi je sais que j'y retournerais un jour !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:10

Un beau jour
Ou était-ce une nuit
Au Ladakh
Crevette retourna........

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:13

crevette a écrit:
Moi je sais que j'y retournerais un jour !! Wink

Bon ben on y retournera ensemble alors lol!
Revenir en haut Aller en bas
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:15

En fait, je compte passer par Varanasi l'année prochaine, ça te dit ? Wink
Bon je me le donne moi-même ::ohpurée:
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:19

Quand soudain semblant crever le ciel
Et venant de nulle part
Surgit le grand Seb

Lentement ses ailes déployées
Lentement on le vit tournoyer

Près d'Crevette
Dans un bruissement d'aile
Comme tombé du ciel
Seba vint se poser........

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:20



J'suis curieux de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:33

Il avait les yeux couleur du ciel
Une veste couleur de la nuit
A son front brillant de mille feux
Le beau Seb couronné
Portait une casquette bleue

De sa main il a touché sa joue
Dans sa main il a mis un cachou
C'est alors qu'elle l'a reconnu
Surgissant de TD
Il y était parvenu......

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:34

:mortdr:
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 39
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:39

Et be, ca va on s'amuse bien ici !! lol! lol!

Au ladakh, on s'est bien marre a reecrire des chansons... il y en a une avec laquelle on a du saouler tous nos chauffeurs :
Vous vous souvenez de Nicoletta et de Mamy blue ?... Et bien par nous, ca donnait :

Om mani (Oh mamy)
Om mani padme hum, oh padme hum (Oh mamy mamy blue, oh mamy blue...)

Pour ceux qui n'ont jamais ete en contact avec des bouddhistes tibetains, "om mani padme hum" c'est le mantra qui est recite en boucle pendant les prieres...

Y'a eu aussi une reinterpretation de "La-bas" de JJ Goldman, qui est devenue "Ladakh"...
Tres pipi-caca, ca plairait a Pit ! Wink

J'vous tiens au courant de la date de notre prochain concert !! Laughing
La premiere partie est assuree par Pascalou ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:45

Dis mon Seb
O dis emmène moi
Retournons au pays des grands froids
Comme avant dans mes rêves d'enfant
Pour cueillir en tremblant
Des étoiles, des étoiles

Comme avant dans mes rêves de Crevette
Comme avant quand j'étais une chouette
Comme avant allumait le soleil
Etre faiseur de pluie
Et faire des merveilles...

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 12:45

Om Mani Padme Um est en fait le principal mantra tibétain, dont voici l'explication par le Dalaï Lama lui-même :

« C'est fort bien de réciter le mantra OM MANI PÉMÉ HOUNG mais tandis qu'on le récite, encore faut-il penser à sa signification, car la portée de ces paroles est vaste et profonde. La première, OM, est composée de trois lettres - A, U et M. Elles symbolisent le corps, la parole et l'esprit du pratiquant; mais dans le même temps, elles symbolisent le corps, la parole et l'esprit purs et glorieux d'un Bouddha.

Le corps, la parole et l'esprit impurs peuvent-ils être transformés en un corps, une parole et un esprit purs, ou sont-ils entièrement séparés? Tous les Bouddhas sont au départ des êtres comme nous qui, en suivant la voie, sont devenus des Éveillés. Le bouddhisme ne prétend pas qu'il y ait quelqu'un qui, dès l'origine, soit sans défaut et possède toutes les bonnes qualités. Le développement d'un corps, d'une parole et d'un esprit purs vient graduellement de l'abandon des états impurs, qui sont ainsi transmués en états purs.

Comment cela se fait-il? La voie est indiquée par les quatre syllabes suivantes. MANI, signifiant joyau, symbolise les moyens de la méthode - l'intention altruiste d'être illuminé, la compassion et l'amour. Tout comme le joyau est capable d'éloigner la pauvreté, de même l'esprit altruiste d'éveil est capable d'écarter l'indigence, ou les difficultés, de l'existence cyclique et de la paix solitaire. Pareillement, tout comme le Joyau exauce les désirs des êtres sensibles, l'intention altruiste de devenir illuminé accomplit les souhaits des êtres sensibles.

Les deux syllabes, PÉMÉ ou PADMÉ, signifiant lotus, symbolisent la sagesse. Tout comme un lotus sort du limon sans être souillé par la boue, de même la sagesse peut vous placer dans une situation de non contradiction, alors qu'il y aurait contradiction sans posséder la sagesse. Il y a la sagesse qui réalise l'impermanence; la sagesse qui réalise que les personnes sont vides d'existence substantielle ou d'existence se suffisant à elle-même; celle qui réalise le vide de la dualité, c'est-à-dire de la différence d'entité entre sujet et objet; et la sagesse qui réalise la vacuité de l'existence inhérente. Bien qu'il y ait différentes sortes de sagesse, la principale d'entre elles est celle qui réalise la vacuité.

La pureté doit être acquise par l'unité indivisible de la méthode et de la sagesse, symbolisée par la syllabe finale HOUNG, OU HÛM, qui traduit l'indivisibilité. Selon le système des sûtras cette indivisibilité de la méthode et de la sagesse se réfère à la sagesse affectée par la méthode, et à la méthode affectée par la sagesse.

Dans le véhicule Mantrique, ou Tantrique, la référence porte sur la propre conscience dans laquelle la forme globale, à la fois de la sagesse et de la méthode, constitue une identité sans différenciation. En termes de syllabes-germes des cinq Bouddhas conquérants, HOUNG est la syllabe germe d'Akshobya - l'Immuable, le non-fluctuant, qui ne peut être en rien perturbée.

Ainsi, les six syllabes OM MANI PÉMÉ HOUNG signifient qu'en fonction de la pratique d'une voie, qui est l'union indivisible d'une méthode et d'une sagesse, vous pouvez transformer votre corps, votre parole et votre esprit impurs en corps, parole et esprit purs et glorieux d'un Bouddha. II est dit qu'il ne faut pas chercher la bouddhéité hors de soi; les matériaux pour y parvenir se trouvent à l'intérieur. Maitreya l'a dit dans son « Sublime continuum du Grand Véhicule » (Uttaratantra), tous les êtres ont naturellement la nature de Bouddha dans leur propre continuum. Nous avons en nous-mêmes le germe de la pureté, l'essence de Celui Qui S'en Est Ainsi Allé (Tathâgatagarbha), qui doit être transformé et pleinement développé en bouddhéité. »
Revenir en haut Aller en bas
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 13:06

En fait, je ne sais pas si vous avez déjà tenté l'expérience, mais plus vous récitez le mantra OM MANI PÉMÉ HOUNG plus vous vous sentez dans un bien-être très surprenant...
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 13:19

Le crustacé médisant a écrit:
Tres pipi-caca, ca plairait a Pit ! Wink
Je te trouve bien réductrice crevette, je suis aussi très prout et blurb !

La modo qui fait sa jalouse a écrit:
Pétard de pétard, ma crevette, t'as des compliments sur tes photos du grand singe !!!
Sûr que les tiennes de Rubiah seront bien plus belles Pascale, faut dire que les nombreux sujets à photographier ne portaient pas d'horrible moustache ! geek Pis arrête de causer de pétard, Parvat va débarquer sur ce post ! :mortdr:

Le bouddhiste fritu a écrit:
En fait, je ne sais pas si vous avez déjà tenté l'expérience, mais plus vous récitez le mantra OM MANI PÉMÉ HOUNG plus vous vous sentez dans un bien-être très surprenant...
J'viens de tenter l'expérience au boulot, c'est vrai qu'après on sent le bien-être nous envahir : ça faisait 1/4 d'heure que je récitais tranquillos ce mantra, et soudainement, mon chef est rentré dans mon bureau tout affolé pour me dire que j'étais sans doute fatigué, que j'avais besoin de souffler et donc que je pouvais rentrer chez moi me reposer ! :mortdr:
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Séba



Nombre de messages : 3160
Age : 47
Ville : Namur, Belgique
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 13:21

lol!
Revenir en haut Aller en bas
n'Aline

avatar

Nombre de messages : 2113
Age : 34
Ville : Lyon
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Mar 25 Aoû 2009, 13:24

Pit a écrit:
J'viens de tenter l'expérience au boulot, c'est vrai qu'après on sent le bien-être nous envahir : ça faisait 1/4 d'heure que je récitais tranquillos ce mantra, et soudainement, mon chef est rentré dans mon bureau tout affolé pour me dire que j'étais sans doute fatigué, que j'avais besoin de souffler et donc que je pouvais rentrer chez moi me reposer ! :mortdr:

Cool, j'essaye tout de suite !!! clown
Revenir en haut Aller en bas
lubec

avatar

Nombre de messages : 784
Age : 53
Ville : audenge sud ouest
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   Dim 30 Aoû 2009, 12:47

moi aussi!!
en plus c'est dimanche donc fait chier doublement!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les moustachus, le curry, les montagnes et moi !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TASHI DELEK le forum Asie du sud EST. :: CARNETS DU VOYAGEUR :: Ceylan ,Inde, Népal.-
Sauter vers: