TASHI DELEK le forum Asie du sud EST.

Voyages en Asie du Sud Est
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Radjasthan 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Radjasthan 2008   Sam 17 Jan 2009, 16:55

Passer du Ladakh au Radjasthan est une drôle d'expérience. C'est peut-être pour cela que j'avais autant de mal à me mettre à ce carnet.
On ne passe pas de frontière entre les deux, on reste dans le même pays ... mais on change de monde.

Le survol de Delhi à bord de ce petit avion est impressionnant. On voit une ville gigantesque, avec des quartiers qui semblent extrêmement différents. Parfois de larges avenues, puis des quartiers très resserrés sur eux-mêmes, des hautes tours, des maisons basses et d’autres abris difficiles à caractériser.
L’arrivée est fidèle à ce qu’on imaginait. Une chaleur humide et étouffante, beaucoup de monde … la transition avec le Ladakh est immédiate.
Un taxi prépaid nous emmène à travers la ville par de grands boulevards de verdure et des embouteillages dignes du périph à 18h. Faut dire qu’il est 8h30 du matin et que bon nombre d’indiens partent au boulot. De superbes voitures climatisées côtoient des vélos de fortune, spectacle habituel dans ces villes.
On finit par arriver au quartier des réfugiés tibétains tout au nord de Delhi. Le taxi nous dépose au bord d’une immense avenue et on s’enfonce dans un dédale de ruelles en demandant 25 fois notre chemin. Curieuse impression, on se sent revenu au Ladakh. Moulins à prières, bonzes … ces visages nous semblent familiers.

La GH enfin trouvée, on gagne notre chambre qui possède une minuscule fenêtre donnant sur un mur à 1 m de distance. C’est calme (croit-on), c’est propre … c’est parfait.
Petit mail de notre cadette qui se trouve aussi à Delhi et qu’on est sensé retrouver. Elle vient d’arriver, mais on n’en sait guère plus. Elle nous tiendra au courant dans la journée.
Ne reste plus qu’à repartir à l’assaut de la ville. On nous dit que le métro est à 5mn à pied, c’est parti. Soit leurs jambes sont deux fois plus longues que les notre, soit ils y vont en courant. C’est 30mn après, le visage dégoulinant sous un soleil écrasant qu’on arrive à la station. Rarement vu un métro aussi propre et reluisant. Spacieux, presque désert. Il faudra s’habituer à la fouille systématique à l’entrée du métro, les filles d’un côté, les garçons de l’autre, et ce quel que soit le monde. Les policiers, armes sous le bras, sont vigilants.

Station Shandi Chowk, le choc. Bruit, business, crasses, trottoirs à pièges … on nous regarde curieusement. On se trouve au milieu d’un quartier très populaire. Pas un touriste en vue, mais finalement, ce n’est pas plus mal, on finit par se fondre au milieu de la foule.
Déjeuner rapide à l’étage d’un algéco. Un pauvre ventilateur brasse de l’air chaud, au menu, plat unique qui nous mettra le feu à la bouche. Le premier contact avec cette Inde est tonique. Même pays que le Ladakh, et pourtant … on n’avait pas vu dans le nord autant d’handicapés sur le trottoirs ou de sollicitations de rickshaws, on pouvait marcher longtemps sans que personne ne nous adresse la parole.
Petit tour au Fort Rouge érigé par les Moghols, jolies perspectives des fastes du 17ème siècle. Avant de rentrer, on finira par s’y habituer, fouille des sacs, passage aux détecteurs à métaux, les mains glissent sur le corps rapidement mais efficacement.
Ce qui reste des jardins est décevant. Bien qu’ayant gardé leur forme symétrique démontrant un esprit rigoureux, les bassins et les canaux vides leur donnent un air triste, la variété des végétaux en place est maigre. On peut imaginer l’importance du budget accordé à la rénovation des bâtiments, et la verdure reste sans doute secondaire.
A l’intérieur des bâtiments, tout ce qui était précieux a disparu, mais on peut imaginer facilement l’extrême richesse des lieux il y a quelques siècles. Beaucoup de visiteurs indiens, et comme pour eux l’entrée est faible, ce lieu est manifestement devenu un but de balade, surtout que les petites échoppes sous les arcades blanches contrastant avec l’ocre du reste qui mènent à Lahore Gate ne laissent pas insensible.

On retrouve un Internet en sortant. Message rapide de Camille qui nous dit juste : RDV ce soir compliqué, M. est à l’hôpital, je suis à la GH Namaskar au Main Bazard. Plus qu’une chose à faire, essayer de les retrouver.
Rickchaw rapidement négocié, et le chauffeur doit lire notre inquiétude dans nos yeux, sa conduite est digne de celle d’un rallye et sans aucun accrochage. Impensable de mettre la main hors du véhicule, on se la ferait arracher aussitôt par un autre rikchaw, une voiture, un vélo, un cyclo-pousse ou une moto. On se frôle, on s’évite, on se passe devant, on se faufile … 100 fois on pense que la collision sera inévitable … les bruit des klaxonnes est intense … la conduite indienne.
Arrivée à l’entrée du quartier, le conducteur ne veut pas y aller, il n’aime pas cet endroit. C’est vrai que c’est assez crasseux, ça grouille de partout, l’odeur est parfois insoutenable … mais une ambiance particulière qu’on aime bien s’en dégage. Pour repérer la petite rue qui donne sur la GH, c’est simple, un geste réflexe et inconscient qui fait se boucher les narines se met en place. Il faut tourner à droite, juste devant les latrines. Les effluves sont épouvantables.
Arrivés au Namaskar, le gérant nous dit seulement que les deux filles sont absentes, et que l’une d’entre semble être vraiment mal en point. Il nous indique l’endroit où se trouve en fait non pas l’hôpital, mais le dispensaire. Trois rues plus loin, on se retrouve devant l’entrée d’une bâtisse qui n’est plus de toute fraîcheur. A l’intérieur, le Dr Pantchouli nous accueille avec un grand sourire. C’est un homme chaleureux, bienveillant qui donne confiance. Il nous explique que M. est totalement déshydratée. Après analyse de sang, il l’a mise sous perfusion en la dopant au maximum et pense que d’ici le lendemain, elle devrait aller mieux. On lui fait une petite visite. Elle est toute palote, la perf dans le bras, dans cette petite pièce où on peut voir toutes les couleurs des différentes couches de peintures étalées au fil des ans sur les murs. L’endroit est vieillot, mais nickel.
Camille est partie se balader dans le quartier et elle reviendra vers 20h. Impatients de la voir, on part à sa recherche. Drôle d’impression que de chercher notre fille au milieu de cette foule colorée. On yeute, on observe, on regarde … on pense la voir parfois, mais non. Et tout d’un coup, derrière nous, une voix familière s’écrie : « Mes chouchous ». Yaooouuuu !!!! Notre Camille. Toute amaigrie, les yeux fatigués … mais heureuse. Difficile d’imaginer l’émotion qu’on a eu, dans cette ville à l’autre bout du monde où rien de nous est familier, de retrouver celle qui était encore il y a peu de temps notre petite.

Elle nous raconte leur périple en bus pour aller à Katmandou, les barrages sur la route, les backshishs à tout va, les émeutes dans les villages … et en même temps l’atmosphère calme et paisible du Népal, les gens adorables et accueillants. Elle nous raconte surtout leur dernière nuit dans ce train bourré de monde, ou M. était malade comme tout, chaque goutte d’eau absorbée repartait aussitôt, la fièvre montait … et l’inquiétude aussi. Mais Camille nous raconte tout ça comme si elle avait déjà pris un certain recul, comme si cela faisait partie de toute façon des risques du voyage et que rien n’est vraiment grave. Je vous dis pas la fierté qu’on avait à voir notre « petite routarde » se débrouiller aussi bien. On passera le reste de la soirée à papoter un long moment au dispensaire avec M. qui en est à sa 6ème perfusion et Camille sous le ventilo qui tourne à fond … et dans le métro qui nous ramenait au quartier Tibétain, sûre que les gens se demandaient pourquoi nos yeux brillaient autant.













Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 17 Jan 2009, 17:50

Très sympa ta description de Delhy , je m'y suis retrouvée avant mon départ pour Leh et 2 mois après, sauf que je n'ai pas connu le métro, moi. Depuis quand existe-t-il ? J'aime ton attente un peu anxieuse de ta fifille et vos retrouvailles dans cette foule disparate et ses bruits discordants. Le quartier thibétain m'a rappelé le Ladakh et le Tibet bien sûr. Beau voyage, jolie famille. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:00

De quoi de quoi, New Delhi est au Radjasthan ?:paniquo: ah non suis-je bête, ce n'est que le début d'un carnet , et ça démarre fort !
l’émotion qu’on a eu, dans cette ville à l’autre bout du monde où rien de nous est familier, de retrouver celle qui était encore il y a peu de temps notre petite.
Wahou, trop bien ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:13

Merci à tous les deux ... sunny

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:16

Pascale a écrit:
Merci à tous les deux ... sunny
Je t'en prie Pascale, n'inverse pas les roles, c'est nous qui te remercions de nous faire partager ton voyage :zeniuden:
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
annitabanana

avatar

Nombre de messages : 1208
Age : 36
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:16

Ouaih, trop bien ! Et puis c'est sympa de nous dispenser tes récits comme ça de temps en temps quand on ne s'y attend plus !

bizzzzzzzz :hearth:
Revenir en haut Aller en bas
http://annitabanana.canalblog.com/
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:18

Non, c'est pas vrai, je n'inverse pas les rôles. Quand tu écris, tu es dans ton truc, dans tes souvenirs et tes émotions .... et quand tu vois que t'arrives à les faire un peu partager, c'est que du plaisir !

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:24

Pascale a écrit:
Non, c'est pas vrai, je n'inverse pas les rôles. Quand tu écris, tu es dans ton truc, dans tes souvenirs et tes émotions .... et quand tu vois que t'arrives à les faire un peu partager, c'est que du plaisir !
Nous v'là bien, on s'auto-remercie alors ? on va pas tarder à s'auto-congratuler tu vas voir...
Et arrête d'être sur TD et écris nous la suite, à moins que ce ne soit déjà fait et que tu maintiennes le suspense, finaude la béarnaise Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
cecile974
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5074
Age : 49
Ville : Courtisols, joyau de la Champagne pouilleuse...
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:28

Et arrête d'être sur TD et écris nous la suite

J'allais le dire Pascale!
On est dimanche, il est un peu tard, et demain c'est l'école... tu vas pas nous dire qu'il faut qu'on attende le WE prochain pour mettre le premier pied dans le Radjasthan, quand même!
Au boulot! Wink

-------------------------------------------------------------------------------
"Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur"

http://www.taiderpourlase.com
Revenir en haut Aller en bas
http://cecileetsestroisbambinsenvoyage.over-blog.com
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:42

du Laddakh à Delhi... 6 mois ont été nécessaires... pour arriver au Rajasthan... il va falloir... un certain temps lol!

Cécile a raison : Au boulot Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:43

La journée qui suit, on a été tellement couillons que je ne sais pas encore si je vais l'attaquer. Des bleus comme rarement on a été Wink
Mais t'as raison Nicole, faudrait que je finisse avant de repartir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:46

"les chouchous" couillons ? j'y crois pas. Camille ne peut avoir de tels parents !
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 22:47

Et pourtant .... Very Happy

Demain, j'attaque, promis !

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 18 Jan 2009, 23:01

La journée qui suit, on a été tellement couillons que je ne sais pas encore si je vais l'attaquer. Des bleus comme rarement on a été
ahahaha, une "entourpe à l'indienne" ??? :paniquo:
Qui n'a pas connu d'entourloupe à l'indienne n'est pas allé en Inde !
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 15:40

Les heures qui suivirent furent nettement moins émouvantes ou pittoresques. En sortant du métro, on tombe sur une nuit noire et le sens de l’orientation est un peu déstabilisé. Deux hommes se précipitent sur nous pour nous emmener chacun dans son cyclo-pousse. Bien obligé de choisir, problème délicat. Un policier nous ayant indiqué le prix de la course (10 roupies) on monte dans le premier qui accepte. L’homme est maigre, long, chétif, on perçoit ses côtes à travers sa fine chemise. Il semble taillé dans de l’acier quand on voit ses mollets. Gros malaise, même si on n’est pas très lourd, l’homme pédale tout ce qu’il peut et a du mal. Il peine dans les montées, il peine quand la route est défoncée … pas grand-chose d’autre que de rester assis, question d’honneur pour lui vis-à-vis de ses collègues. Au final, arrivés à l’entrée du quartier Tibétain, on comprend que ce n’est pas 10 roupies pour la course mais 10 roupies chacun, et là, évidemment, plus il y a de personnes, plus il en bave, et donc logique, le prix monte. Un instant, il a eu peur qu’on ne veuille payer … mais il a vite été rassuré. Il méritait bien sa course. Il nous est arrivé par la suite de voir un seul homme pédaler en transportant une dizaine de gamines allant à l’école ! personne ne semble s’en étonner.
Notre chambre « calme » donne sur une sorte de puit de lumière dans lequel donnaient tous les climatiseurs des chambres AC. Un bruit d’enfer, sans compter notre ventilo vombrissant qui brasse son air chaud, les bagarres de chiens dans la nuit …

Aujourd’hui, comme tout bon touriste débutant qui n’a jamais mis le pied en dehors de son département … on se retrouve à faire le trek des agences de billets de train. Archi nuls, qu’on fut … et en plus, on savait à quoi s’attendre. La journée margoulin commence. Attention au lecteur, tout est véridique … je n’ai même pas exagéré ni sur les indiens, ni sur notre naïveté.

Au départ, on veut juste aller à la grande gare de Delhi pour acheter un billet via Agra le lendemain. Simple. Le métro nous dépose à l’arrière de la gare et on prend l’immense passerelle qui enjambe le nombre impressionnant de quais où grouille la foule compacte des indiens en partance. Un pseudo agent nous arrête et nous dit qu’on ne peut emprunter cette passerelle sans billet. On a beau lui expliquer qu’on l’a fait la veille, il refuse de nous laisser passer. Mais on veut juste acheter un billet. Il nous rétorque que le guichet est en travaux et nous montre à travers un grillage une immense pièce emplie d’ouvriers, de gravas, de poutrelles. Pourtant, on s’y attendait à celle là. Il nous emmène à perpette, veut nous faire prendre un rickshaws pour aller on ne sait où. On fait semblant de réfléchir longuement, attendons qu’il soit occupé à autre chose, prenons le large et allons vers une autre passerelle plus loin.
Dans l’immense hall de la gare, on se dit que cela devrait être l’endroit le plus adéquat pour trouver un billet de train. Et ça tombe bien, il y a justement une longue file devant un panneau « Agra ». Un homme hyper serviable nous explique que les billets s’achètent de l’autre côté de la rue. Soit ! L’homme est tellement sympa qu’il nous y emmène. On se retrouve devant ce qui s’appelle « Agence Officielle ». Forcément, on est en confiance. On rentre dans un premier bureau tout petit en haut d’un minuscule escalier et après une longue consultation, il s’avère qu’il n’y a plus aucune place. Par contre, il peut nous trouver une voiture avec chauffeur. On veut juste une dernière classe et on veut y aller en train. Mais c’est impossible pour vous, rétorque l’homme de l’agence en nous montrant son écran. Mais allez voir au bureau d’en dessous, vous allez trouver. Même genre d’homme enturbanné, grosse barbe, même cinéma et 30 mn après, on ressort sans place. A ce moment là, on est encore assez calme. On sent bien qu’on n’est pas très doué … mais on va y arriver, c’est sûr.

Sur le trottoir, quelqu’un de très gentil nous informe que la seule et bonne agence se trouve à Connaught, la grande place de Delhi. Rassuré. Il suffisait de trouver LA bonne. Rickshaw pour y aller. « Indian Tourism Office ». Rien que le nom nous donne confiance. On rentre. On lui explique ce qu’on veut faire … juste acheter des billets de train, en fait. Il regarde, papote, va voir ses collègues … pas de train. Mais ce n’est pas grave, il a une solution. Il a des voitures avec chauffeur ! bon, bon … on va réfléchir. Il y a vraiment des fois où se dit que les voyages organisés, ça peut avoir du bon. Pourtant, Camille, du haut de ses 19 ans … elle avait bien réussi à acheter un billet de train, elle. On se sent très con.
Et ça tombe bien, on doit justement retrouver les filles. M. avait pu sortir du dispensaire. Le Dr Pantchouli ne voulait pas la laisser partir tant qu’elle n’avait pas fait pipi. Jamais un petit filet d’urine ne s’était fait autant attendre, mais au bout d’une dizaine de perf, c’était bon. On mange ensemble sur une terrasse où il doit faire plus de 40° à l’ombre. Torride ! On sue, on transpire, on dégouline à en tremper nos sièges ; on n’ose même pas leur raconter notre difficultés à trouver deux malheureux billets de train.

Les filles repartent de leur côté, et avec Louloute, on retourne à Connaught voir un peu cette New Delhi. Enfin, un coin à l’ombre sur l’herbe, tranquille pour faire le point sur la situation. Notre voisin, un indien, vient nous taper la tchat. On papote tranquillou de la France, de ce qu’il fait, de nos projets … et de billets de train.
Mais c’est pas compliqué, nous dit-il. Suivez-moi, je vous emmène à la bonne agence. Je vais justement au ciné qui est à côté. Bon, ok, on le suit dans le bureau spécial « SNCFI ». On ré explique notre itinéraire, on nous parle de voitures, d’hôtels … et au bout de 30 mn, désolés, il n’y a plus de place dans les trains !!! Malgré la clim. et son calme légendaire, je sens Louloute qui bout littéralement sur place et il a franchement du mal à se contenir. En même temps que nous, un couple de français signe pour 10 jours de circuit en voiture et hôtels … grrrr … mais on veut le TRAIN !!
En sortant, un mec en turban nous accoste voyant certainement notre embarras et notre crédulité. D’après lui, on se fait balader depuis le début (ah bon ?). Il faut aller à l’ITB, et ça tombe bien, c’est justement son agence. Louloute en a raz la casquette et ne veut pas y aller. Mais au point où on en est … on peut essayer. On recommence à expliquer l’itinéraire pendant un bon moment, on lui fait comprendre qu’on veut juste un billet de train pour Agra. No problem. Son patron arrive et prend la relève. Il veut qu’on lui ré explique. C’est pourtant pas bien compliqué. Louloute est de nouveau en train de bouillir, il va exploser, j’ai peur qu’il lui fasse avaler son turban. Et c’est reparti. L’homme de l’ITB finit par regarder sur le net. Désolé, pas de place ! Quant au « Local Ticket », il ne veut pas en vendre aux touristes.

On verra demain. On prendra bêtement un bus et on avisera par la suite. Pour s’apaiser, on s’assoit à une terrasse. Trois fois, on nous prend la commande, mais on n’a jamais vu nos consommations. Las, on s’en va, c’est pas notre journée. On a hâte de quitter Delhi.

Marche à pied jusqu’au Main Bazar pour retrouver les filles. Le spectacle est saisissant le long du boulevard. Le fond de l’humanité. Des indiens dorment sur ce qui ressemble à de vieilles couvertures ou des cartons, d’autres sont à la coke et préparent leurs doses, morts vivants en loque, trieurs de poubelles, certains font un feu de paille pour faire fondre des câbles sans doute pour récupérer le cuivre. On relativise notre « pauvre » condition de touriste à qui le pays qui a le réseau ferroviaire le plus chargé du monde ne veut pas vendre de billets.
Dernier repas avec les filles, elles rentrent en France. Métro, rickshaw … le dos du conducteur doit faire 20cm de large. Il a tellement de mal à pédaler que Louloute finit pas descendre et pousse le rickshaw. Faut dire que la route est bourrée de nids de poules, on est seul et personne ne verra le touriste aider l’homme.

En théorie, demain … AGRA !



Revenir en haut Aller en bas
GuRu
Yann
avatar

Nombre de messages : 5474
Age : 45
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 18:18

super récit, même si Dehli a un côté assez effrayant pour moi ( densité humaine) et j'attends comme tout le monde la suite. Marrant de voir comment Dehli ressemble quelque peu aux villes de la haute Egypte...pour les entourloupettes...Comme Louloute je suis quelqu'un de calme aussi, mais c'est vrai que ma patience a aussi des limites...à force de tourner en rond et d'être mené en bourrique, l'exaspération prend souvent le pas ! et comme par enchantement le "sauveur" vient...

alors...il est venu pour vous ? sunny Laughing

-------------------------------------------------------------------------------
L 'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires.
www.yannsenant.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.voyagefamille.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 18:32

C'est dingue ton truc Pascale, comme quoi j'ai bien fait de réserver mon train Delhy-Bombay climatisé par mon hôtel et payé au directeur de l'hôtel avec qui j'avais bien sympatisé. Pas eu de problèmes. Billets livrés à l'hôtel dans l'heure suivante. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
GuRu
Yann
avatar

Nombre de messages : 5474
Age : 45
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 18:44

Désolé de faire une apparté sur ton carnet Pascale...

En Egypte pour les trains ils sont assez balaises côté entourloupette aussi. On avait rencontré sur Luxor une colonie d'ados, organisé clé en mains par un grand comité d'entreprise français. Ils avaient payé un Le Caire / Luxor en première classe et ont dû se rabattre sur un voyage en bus Suspect pas glop...

-------------------------------------------------------------------------------
L 'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires.
www.yannsenant.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.voyagefamille.net
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 19:03

Yann a écrit:
Désolé de faire une apparté sur ton carnet Pascale...
Et encore heureux qu'on peut faire des appartés. Sûre que le chef est d'accord geek
Pour répondre à ta question, il n'y a pas eu vraiment de sauveur. Je ne sais pas si Isa est comme moi, mais les rares fois où Louloute s'énerve, ça me fait vraiment éclater de rire et il se calme assez vite.

Patand, vue notre GH, je ne crois pas qu'elle nous aurait rendu ce service Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 19:43

Ah! oui c'est vrai. Mais j'ai déjà expérimenté aussi ce truc : tu rentres dans un grand hôtel, tu demandes à parler au directeur et tu expliques que tu veux un billet de train mais que pour éviter toutes sortes de désagréments tu te demandais si il ne pourrait pas t'aider pour en avoir un. C'est rare qu'un directeur de palace te dises non. Un sourire, une mise nette et c'est dans la poche. Même Louloute peut le faire Razz
Revenir en haut Aller en bas
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 20:10

Quel plaisir de te lire Pascale, j'ai vraiment eu l'impression de me promener avec vous dans Dehli tellement que c'est bien raconté.

Moi aussi j'ai eu droit à l'entourloupe Indienne à Dehli, tu sais le coup de la fiante d'oiseau sur la sandale, alors qu'autour de toi il y a 2000 Indiens, mais par ''chance'' un cireur de chaussure se trouve là :mortdr:
Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
cecile974
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5074
Age : 49
Ville : Courtisols, joyau de la Champagne pouilleuse...
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mar 20 Jan 2009, 22:20

Désolé de faire une apparté sur ton carnet Pascale...

ah non, Yann.... Il faut pas que tu mettes des trucs pareils, après on va se sentir obligés de faire pareil, nous tes ouailles...
Et si on doit faire ça à chaque fois que ça arrive, ben moi, faut que je mette carrément "Désolé de faire une apparté" en signature!!!!! :mortdr:

-------------------------------------------------------------------------------
"Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur"

http://www.taiderpourlase.com
Revenir en haut Aller en bas
http://cecileetsestroisbambinsenvoyage.over-blog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mer 21 Jan 2009, 00:12

Ne voulez-vous pas parler d'un "aparté" ? Sorry. study
Revenir en haut Aller en bas
cecile974
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5074
Age : 49
Ville : Courtisols, joyau de la Champagne pouilleuse...
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mer 21 Jan 2009, 08:18

Ne voulez-vous pas parler d'un "aparté" ? Sorry.study

Oui, nous voulons! :zeniuden:
Mais plus y'a de "p", plus les appartés peuvent être grands, non? clown

-------------------------------------------------------------------------------
"Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur"

http://www.taiderpourlase.com
Revenir en haut Aller en bas
http://cecileetsestroisbambinsenvoyage.over-blog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mer 21 Jan 2009, 08:27

Vu sous cet angle tu a raison, mes "agglutinements" de papillons aussi étaient grands. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Parvat
Photographe de l'année 2009
Photographe de l'année 2009
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 51
Ville : Plat pays...
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 16 Mai 2009, 11:13

Comme j'aime ce "foutoir" qu'est l'Inde geek

Grandiose ton récit Pascale, mais il le serait encore plus si tu pouvais le poursuivre... (oui je sais t'es super occupée avec les examens et tout et tout )
Gros bisous! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 16 Mai 2009, 11:40

C'est vrai que j'ai laissé un peu de temps passer, mais il y a tellement de choses à dire sur l'Inde.
je crois que je vais bientôt m'y remettre.
merci Parvat !

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 38
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 16 Mai 2009, 13:16

Dépêche toi Pascalou, je risque de publier le mien avant que tu ne termines le tien !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Mer 27 Mai 2009, 22:40

OK Crevette et Parvat, j'avance un peu Very Happy

Putain de chiens. Ils nous ont signalé du passage toute la nuit et ont aboyé comme si un grand danger se profilait. Avec le moteur des clim de la GH sous notre fenêtre, nuit parfaite. On quitte Delhi sous la pluie, contents de partir. On arrive à une première gare. Evidemment, c’est pas la bonne. L’ambiance de toutes les gares routières. Du monde dans tous les sens, de vieux bus qui attendent d’être complets pour partir, des familles entières en partance. Un rickshaw nous emmène à fond les ballons à une autre gare beaucoup plus au sud. Au moment où on met le pied à terre, un bus tout vieillot sur lequel est inscrit en grosses lettres « Deluxe » part pour Agra. On saute dedans. 129 roupies pour 200 Km et 5 heures de trajet. C’est parti… en route pour le Taj Mahal. Depuis le temps que ce nom mythique raisonne dans ma tête ! Et la campagne indienne, enfin.

Les sièges sont particulièrement fermes, les accoudoirs poisseux, le chauffeur concentré, son « assistant commercial » dédié aux voyageurs consciencieux, le klaxon strident, le moteur bruyant. Le bus se remplit au fur et à mesure que les villages se traversent. Bon nombre de gens restent debout au milieu del'allée, et les images défilent comme un film qu’on attendait depuis longtemps : des remorques avec quantités de femmes aux saris de toutes les couleurs, des femmes portant d’énormes récipients en cuivre remplis d’eau sur la tête, des chameaux tirant des carrioles, des buffles désoeuvrés se baignent, des champs de riz, maïs, chanvre et légumes, des singes, beaucoup de singes. Des maisons en constructions qui font déjà vétustes. Quelques camions semblent être oubliés dans le fossé.

Cinq heures après, Agra, et une première vue sur le palais qui n’en est pas un. Un mausolée, en fait. Le nez pique d’émotion.

On trouve une petite chambre sans fenêtre au rez-de-chaussée de la Shanti Lodge. Cela fait un peu cave et fournaise en même temps, mais peu importe. On monte rapidement sur la terrasse, et là… il est là, il nous nargue, il nous appelle. Trop beau. On le voit en vrai, de près.

Tôt le lendemain, on quitte notre cave, et à 6h pétantes, on est devant les portes qui s’ouvrent pour nous (autant y croire).
On y rentre rapidement, sachant qu’on ne le voit pas d’entrée. On est d’abord dans un grand jardin, une sorte de grande cour entourée de murs rouges, et il faut encore franchir une porte pour pénétrer dans son antre.
Il se dévoile tout d’un coup face à nous… splendide, majestueux, un vrai joyau. On a beau le savoir, on nous l’a dit et répété, on en a vu quantité de photos… mais là, c’est vraiment pas pareil. Cela fait comme devant une toile de maître. L’émotion totale.
Peu de monde encore. Un grand bassin mène à lui comme une invite à avancer. Ses formes, ses lignes, ses volumes, ses proportions… tout est serein. Rien en trop, rien ne manque.
On se promène autour, on ne se lasse pas de le regarder de près, de loin, sous toutes les coutures. Les yeux sont aimantés.
L’intérieur a une acoustique très particulière qui donne envie de chanter. Louloute veille.
La rivière à ses pieds défile doucement. Inutile d’en raconter un roman. C’est inénarrable.

On se remplit la tête d’images avant de le quitter, dernier regard avant de franchir la porte. Les hordes de touristes arrivent.
Petit déjeuner en haut de la terrasse face à lui. Il nous nargue encore, il semble nous parler.

A 10h, le rickshaw est là pour nous emmener au bus. Les rues sont débordantes d’activités. Un vrai foutoir, très bruyant, du monde dans tous les sens… l’Inde en fait.
Le bus attendra plus d’une heure pour partir et mettra 7h20 pour faire 232Km. Notre record de vitesse. Il ne va pas plus vite que ma mobylette pour aller au lycée.
Sur la route, à un moment, un tracteur s’engage en même temps que le bus. Personne ne veut reculer, tout les monde est bloqué ; ça gueule, ça klaxonne et comme par miracle, il y en a un qui finit par céder.
Un couple d’allemands est dans le bus devant nous. Ils semblent effrayés, ne sortent jamais aux arrêts malgré la chaleur et la faim. Ils ont des chips. A l’arrivée, ils téléphonent du bus pour demander un rickshaws et ne sortiront que lorsqu’il sera là.



On finit par arriver à Jaïpur sur les rotules. Un rickshaw ne veut pas nous emmener à notre GH sous prétexte qu’elle est pleine et nous en propose une autre. Celle là, on nous la fait pas. On est candides, mais quand même. On insiste. Une chambre nous attend. Propre, grande, parfaite, donnant sur une terrasse.
Dîner dans un tout petit resto de rue. On est l’attraction. Pas d’autres « blancs » à l’horizon. On commande une bière et ils nous l’amènent dans le pantalon pour la verser ensuite dans un pichet. Personne ne doit voir qu’on boit de ce breuvage.

Retour le long des « dortoirs » de SDF. Nuit chaude sous notre ventilo à faire sécher les jambons.


































-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Patand

avatar

Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Jeu 28 Mai 2009, 02:45

Joli récit Pascale, bien rendu, je me suis retrouvé à Agra et ce Taj immuable, magnifique, à l'accoustique parfaite je m'en étais rendu compte aussi, un joyau de marbre crée pour durer l'éternité en l'honneur d'une femme aimée par un homme inconsolable. Parait-il. Dans un documentaire à la tv, quelqu'un disait que rien n'était moins sûr sur ce sujet, la vérité serait erronée et que le prince sois disant inconsolable aurait fait érigé ce palais-mausolé plus pour sa postérité à lui que pour sa femme disparue. Mais les indiens préfèrent croire à cette belle histoire tragédie, sentimentale et immuable. L'amour, le coup du sort, la mort, riches, pauvres, les indiens connaissent et s'y retrouvent. Pour notre bonheur à nous par tant de beauté. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Ven 29 Mai 2009, 22:00

Pour changer du récit, quelques impressions.

On aime :
· Le Taj Mahal
· Le palais des vents et regarder les indiens travailler
· Les papotes avec les ouvriers
· Le 1er qui nous demande notre nom dans la rue
· La vue sur Jaïpur du minaret
· Les p’tits restos indiens où l’on ne sait pas ce que l’on mange
· Réussir à prendre un billet de train
· Les saris multicolores
· Les palais des Maharadjahs
· Les marchés, bazars et boutiques colorés
· Les marchands de légumes secs et d’épices
· Les toutes petites ruelles étroites
· La douche en rentrant le soir
· Le ventilo dans la chambre qui sèche le linge
· Les p’tits dej sur la terrasse
· Rencontrer des gens atypiques comme cette brésilienne qui fait un master en Chine avec un mari canadien et qui parle 7 langues
· Le lassi au fruit
· Le moindre petit courant d’air
· Le rose et le bleu des quartiers de Jaïpur
· La vie indienne qui défile par les fenêtres du bus
· Acheter des bananes aux arrêts de bus
· La bière du soir
· Se dire que tout continue encore demain

On n’aime pas
· Mettre 7h20 pour 232 Km
· Le cinquantième dans la rue qui nous demande notre nom
· Le bruit assourdissant et incessant des klaxons
· Les rues franchement crades
· Les pissotières qui puent
· Le nombre impressionnant de gens qui dorment par terre
· Le bruit précédant le crachat qui va atterrir par loin de nous
· Les rabatteurs qui sont très doués
· Les rickshaws qui arrivent à nous faire céder pour nous emmener dans les magasins de souvenirs
· Prendre un cyclo pousse et que l’indien en bave pour nous tirer


Surprenant
· Transpirer sous la douche
· La bière dans le pantalon
· Eviter non pas les crottes de chiens mais les bouses de vaches sur les trottoirs de Delhi
· L’Inde telle que je l’imaginais en terminale
· La circulation étourdissante avec du monde partout
· Les magasins de machines à coudre telles que ma grand-mère en avait
· La chaleur très très très moite
· Le thé hyper fort bu dans la rue
· Tout ce qui peut être vendu sur un marché
· Les contrastes
· Les indiens à une séance de cinéma

Amusant
· Se faufiler dans les bouchons en rickshaw : expérience à ne pas louper
· Boire des litres et des litres d’eau sans faire pipi
· Le coup classique des rickshaws qui disent que l’hôtel est plein
· Négocier longtemps un prix avec un rickshaw qui est en panne
· Le hochement affirmatif des indiens qui veut dire « non »
· Les serviteurs de Marahadjah avec leur turban rouge
· La nourriture soit disant jamais « spicy » qui arrache la bouche
· Les coiffeurs et barbiers de rue
· Les singes

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Ven 29 Mai 2009, 22:08

Tes impressions m'impressionnent, Pascale Wink
Je me suis régalé à les lire et c'est pas qu'une impression ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Ven 29 Mai 2009, 22:11

Tu pascaloutes, maintenant ? lol!

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
cecile974
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5074
Age : 49
Ville : Courtisols, joyau de la Champagne pouilleuse...
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Ven 29 Mai 2009, 22:13

Citation :
La bière dans le pantalon
C'est un peu comme la vodka dans le cabas dont parlait JC l'autre jour? clown

Merci Pascalou, c'est toujours un plaisir de lire tes lectures ! Wink

-------------------------------------------------------------------------------
"Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur"

http://www.taiderpourlase.com
Revenir en haut Aller en bas
http://cecileetsestroisbambinsenvoyage.over-blog.com
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 38
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Ven 29 Mai 2009, 22:35

Citation :
· Négocier longtemps un prix avec un rickshaw qui est en panne

:mortdr: J'adore !!!
Revenir en haut Aller en bas
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 30 Mai 2009, 05:36

Depuis le temps que je l'attendait cette suite... Wink j'aime beaucoup ce style particulier de tes impressions, rapide, précise et tellement vraie !
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
GuRu
Yann
avatar

Nombre de messages : 5474
Age : 45
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 30 Mai 2009, 09:57

génial Pascale...plein d'humour tes impressions....j'adore.

Merci pour la suite de ce récit !

-------------------------------------------------------------------------------
L 'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires.
www.yannsenant.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.voyagefamille.net
Nath'

avatar

Nombre de messages : 1035
Age : 38
Ville : ici mais déjà ailleurs
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 30 Mai 2009, 10:30

Trop fort, j'adore aussi !
Revenir en haut Aller en bas
http://nathaliedebavelaere.unblog.fr/
annitabanana

avatar

Nombre de messages : 1208
Age : 36
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Sam 30 Mai 2009, 13:55

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://annitabanana.canalblog.com/
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 31 Mai 2009, 07:54

Quelques images...
















-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 38
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 31 Mai 2009, 08:25

Tiens, tiens, je crois reconnaitre la photo d'un quizz qui nous aura donne bien du fil a retordre !! Wink

C'est fou comme je trouve ce pays photogenique, c'est un peu comme si chaque scene de rue permettait de remplir un album entier....

On en veut bien quelques autres !! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Patand

avatar

Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Dim 31 Mai 2009, 08:35

C'est vrai Crevette, c'est un ensemble de couleurs, de sourires, de regards, de vie qui nous prend au coeur. C'est toute l'Inde. On en revient jamais indemne. On aime ou on aime pas. Pour ma part j'ai adoré.
Pascale si tu a d'autre photos, à ton bon coeur. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Parvat
Photographe de l'année 2009
Photographe de l'année 2009
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 51
Ville : Plat pays...
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Lun 01 Juin 2009, 17:35

Waouh! Génial! j'adore! J'adore les photos, pleine de vie, j'adore le récit, mille mercis!!!
Revenir en haut Aller en bas
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   Lun 01 Juin 2009, 19:15

Autre vision...


Véhicule made in India Very Happy


le Fort Amber


Jour de fête dans un Temple Sikh à Delhi
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Radjasthan 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
Radjasthan 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TASHI DELEK le forum Asie du sud EST. :: CARNETS DU VOYAGEUR :: Ceylan ,Inde, Népal.-
Sauter vers: