TASHI DELEK le forum Asie du sud EST.

Voyages en Asie du Sud Est
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Dim 05 Oct 2008, 14:53

N'ayant jamais écrit un carnet de voyage et malgré que je ne me sens pas du tout l'âme d'un écrivain, je me lance quand même dans cette aventure. D'ailleurs je n'écris pas, je raconte tout simplement ce voyage d'après les souvenirs que j'en ai aujourd'hui :

En 2003, nous avions visité le Rajasthan avec un petit détour par Agra pour voir le fameux Taj Mahal.
Ce premier voyage en Inde nous avait enthousiasmé et nous avait donné envie de découvrir une autre région de ce grand pays.
Le choix ne fut pas facile : Ladakh, Gujarat, Kerala, Tamil Nadu ?
Finalement nous nous sommes décidés pour le sud de l’Inde, le Tamil Nadu, avec ses temples, son bord de mer, ses grosses villes trépidantes et le Kerala, avec ses canaux, ses plantations de thé et d’épices. Cela sans se soucier de la mousson que tout le monde nous promettait au Kerala.
Le Ladakh et le Gujarat attendront encore quelques années avant de nous voir débarquer.
Sans avoir fait un parcours précis, nous avons décidé d’arriver à Chennai et de repartir de Bangalore, nous aurons bien aimé ‘’tirer’’ jusqu’à Hampi, Goa et Bombay, mais pour les 25 jours que nous disposions cela nous semblait beaucoup.
Après quelques soucis lombaires au mois d’avril, et pour économiser mes vieux os, nous options pour la location d’une voiture avec chauffeur pour toute la durée du voyage afin d’éviter de porter trop souvent nos sacs à dos et d’avoir un meilleur confort sur les routes qui promettaient d’être assez difficiles.
En tournant rapidement sur les forums, nous avons vite eu les coordonnées de quelques chauffeurs, les prix se tenant à quelques chose près, nous nous sommes décidés pour celui qui avait la voiture la plus confortable.
Au mois de novembre, nous avons acheté nos billets sur Internet (676 €), nous partirons donc le 31 juillet et rentrerons le 24 août avec la compagnie Indienne Jet Airways.



Jeudi 31 juillet :

Départ de la maison à 3 heures du matin, cette année c’est une première, nous laisserons la voiture dans le parking de l’aéroport pendant les 25 jours. Nous trouvons une place à l’ombre pour la voiture et prenons un bus qui relie le parking à l’aéroport, nous sommes les seuls dans le bus : normal il est 4 heures.
Plus que 2 heures pour que débute ce nouveau voyage.
Le vol Marseille – Bruxelles se fait avec Brussel Airlines, il n’y aura pas de petit déjeuner, tout est payant dans l’avion. Arrivé à Bruxelles, nous avons 3 heures à patienter, pour tuer le temps et notre fringale, nous achetons de quoi déjeuner : 3 pains au chocolat et 3 petits jus de fruits en pack = 16 € !!
Tout est cher dans cet aéroport, même les journaux (un journal à 0,95 € en France = 2,30 € à l’aéroport de Bruxelles).
A 13 heures, nous décollons avec plus d’une heure de retard. Nous sommes dans un avion flambant neuf.
Dans cet avion, pratiquement que des Indiens, donc pas de doute, nous sommes dans le bon avion. Heureusement, ici, on nous sert à manger et en plus un repas Indien pour nous mettre dans l’ambiance (lentilles corail, poulet aux légumes, le tout bien épicé). Il y a un écran télé à chaque siège avec des films en Français. Guylaine, qui ne dort jamais dans les avions, se visionnera 4 films, je n’en regarderais qu’un et ensuite dodo. Marine, elle dormira presque tout le long.

Vendredi 1 août :

Aterrissage à Chennai à 2 heures du matin. La traversée de Chennai en pleine nuit est assez impressionnante, il y a une multitude des gens qui dorment à même le trottoir. Les rues sont plongées dans l'obscurité. Dans la voiture, qui nous même à l’hôtel, Marine me dit ‘’Papa où tu nous a emmené cette année ?’’.
Pour notre première nuit courte, j’ai choisis une chambre, dans un guide français, dans la catégorie prix bon marché. A 3 h 30, nous découvrons notre chambre : draps tachés, odeurs suspectes, chaleur insupportable, murs sales... et j’en passe. Il devait y avoir longtemps qu'ils ont dû passer par là ceux qui ont écris ce guide (je ne me souviens plus du nom du guide, peut être le Guide en retard ?) où il était mentionné : établissement récent, chambres proprettes, toutes avec salles de bains (je ne les ai pas trouvées), une vraie bonne adresse !!
Cette année nous n’avons pas emmené de draps de couchage car j’ai prévu d’en faire faire des nouveaux sur mesure aux couturiers des marchés.
Donc nous nous étendrons sur le lit, habillés et dormirons la lumière éclairée pour éviter la visite de petites bêtes. Mais nous n'osons pas nous plaindre car nous sommes quand même mieux logés que ceux qui dorment sur le trottoir.
Guylaine me dit ‘’l’hôtel s’appelle Paradise, c’est peut être le Paradis Indien ?’’.
A 7 heures, nous sommes tous les 3 réveillés, je pars faire une reconnaissance du quartier. Un peu moins lugubre que la nuit, mais peut être à cause du voyage, je suis assommé par la chaleur, le bruit, les odeurs, et le monde qui grouille.
Lorsque Guylaine et Marine sont prêtes, je leur fais découvrir le quartier. Je sens dans leur regard de grosses interrogations (depuis peu je sais ce que Guylaine pensait à ce moment : je suis mariée pour le meilleur et pour le pire).
Il va falloir que je me rattrape à la prochaine étape.
Nous ne visiterons pas Chennai car j’ai eu beaucoup de mauvaises appréciations de la part d’autres voyageurs et il faut aussi faire des choix.
Dès 10 heures, direction Mamallapuram, en route nous nous arrêtons brièvement dans les boutiques d’Auroville, sans toutefois visiter la secte car l’intérêt de voir un village d’occidentaux qui ont ‘’fondu les plombs’’ nous échappe un peu. Arrivé à Mama à midi, cette fois nous logerons dans un hôtel neuf, propre et confortable, central, mais sans caractère. Nous découvrons le type de lits que nous aurons tout au long du voyage : une mousse plus ou moins épaisse (plutôt moins que plus) sur une planche de bois. Dans chaque chambre que nous prendrons, nous ferons rajouter un petit lit, pour Marine, qu’ils appellent ‘’extra bed’’.
Sitôt installés nous allons dans Mamallapuram en quête d’un restaurant. Mamallapuram est un gros village tranquille (pour l’Inde) en bord de mer, assez touristique avec beaucoup de commerces, mais bien agréable. Guylaine et Marine choisiron de déjeuner dans un restaurant tenu par un Français. Tomates farcies pour Guylaine, spaghettis pour Marine et riz au poulet au curry pour moi (elles ne sont pas pressés de goûter aux épices Indiennes). Après déjeuner, nous retournons à l’hôtel pour nous reposer du voyage. Après une petite sieste réparatrice, nous découvrons le village que nous trouvons bien sympathique. Nous allons sur la plage où il y a un petit temple et ensuite parcourons les rues et ruelles sans but précis mais juste pour le plaisir de s’imprégner de l’atmosphère de ce pays. A la tombée de la nuit, nous prenons un verre sur une terrasse en bord de mer, la couleur de l’eau n’est pas très engageante en plus il y a de grandes vagues, il y a aussi un panneau d’interdiction de se baigner mais apparemment cela ne gêne pas certains touristes. Ce soir nous dînerons sur une terrasse en hauteur au bord de mer. Après le repas, il pleut, le restaurateur nous indique un raccourci pour rentrer à l’hôtel. Nous prenons un dédalle de petites rues obscures sous la pluie, mais le tuyau était bon, on arrive rapidement à l’hôtel.

Samedi 2 août :

Nous allons consacrer la majorité de cette journée à la visite des temples et bas reliefs de Mamallapuram, qui sont en général taillés directement dans la roche. Les sites sont fréquentés par les singes et les perruches à colliers qui volent d’arbres en arbres.
En début d'après midi nous partons pour Pondichéry; deux heures plus tard, nous atteignons notre but, nous choisissons de loger dans l’ancien quartier Français, chez une Franco-indienne, qui loue des chambres dans sa maison coloniale richement meublée. Une grand-mère bien sympathique qui recevait en même temps sa fille et ses petits enfants en vacances, qui habitent Grenoble.
Pressés de découvrir cette ancienne enclave Française, nous commençons par visiter le quartier Indien et le grand marché. Nous adorons les marchés et là on est gâté, aussi bien pour les couleurs, que pour les odeurs (si si) que pour l’ambiance. Nous traînons une bonne heure, je trouve un tailleur pour réaliser 3 draps de couchage en soie, il nous les livrera ce soir à la guesthouse vers 11 heures. Nous dînerons dans un restaurant du quartier Français, rien d’extraordinaire, par contre c'est ici que nous buvons notre premier lassis, un vrai délice : le lassis est une boisson à base de yaourt qui peut être salée, sucrée, épicée ou parfumée à la mangue, vanille, banane ou autre.





Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Dim 05 Oct 2008, 16:36

Un week end qui se temine bien pour moi Laughing avec cette première étape de votre voyage.
Guylaine et Marine se sont elles rapidement acclimatées ?
Je vais te faire un aveu, bien que je vienne de réserver le vol pour Claudie au Cambodge, je suis toujours "plongée" dans mon prochain voyage.
C'est décidé, je ne ferai pas l'impasse d'Amritsar, donc le séjour sera plus long que prévu, peu importe j'aurai le temps

Vite Méjo la suuuuitteeeeeeee, tu vois que c'est facile !

:zeniuden:
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
crevette

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 38
Ville : Noisy le Sec
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Dim 05 Oct 2008, 20:58

C'est court, j'ai déjà tout lu !! lol!

La suite, la suite !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Pascale
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 57
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Dim 05 Oct 2008, 21:48

Cela aurait été vraiment dommage de ne pas le faire partager !

Allez ... au boulot, on veut la suite Very Happy

-------------------------------------------------------------------------------
http://www.taiderpourlase.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Lun 06 Oct 2008, 07:58

Merci Méjo pour ce court aperçu de votre trip, tu peux envoyer la suite Very Happy
Ch'tite question : quel age a Marine ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
GuRu
Yann
avatar

Nombre de messages : 5474
Age : 45
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Lun 06 Oct 2008, 08:17

Super Joel..... :paniquo:

C'est un plaisir de te lire, et pour une première c'est réussi ! Et pour que cela ne soit pas la dernière continues Laughing

-------------------------------------------------------------------------------
L 'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires.
www.yannsenant.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.voyagefamille.net
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Lun 06 Oct 2008, 08:21

Bonjour et merci à tous.

J'essaye de mettre la suite rapidement.
Pit : Notre fille a 16 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Lun 06 Oct 2008, 19:26

Comme vous demandez la suite rapidement, la voila Very Happy :

Dimanche 3 août :

Après une bonne nuit et un bon petit déjeuner à la guesthouse, nous nous sentons enfin d’attaque pour cette journée. Nous partons faire une promenade à pied à travers les rues du quartier Français, tout est calme, bien entretenu, on ressent beaucoup l’atmosphère coloniale. Nos pas nous mènent jusqu’à la mer, joli bord de mer avec une ambiance bien Indienne (vendeurs ambulants : glaces, paniers en paille, jouets …).
Nous nous arrêtons dans un temple où à l’entrée il y a un éléphant qui ‘’bénit’’, d’un coup de trompe sur la tête, les visiteurs qui lui donnent une pièce de monnaie.
A Pondichéry, le dimanche est le jour du marché, dans le quartier Indien. Ce marché est essentiellement composé d’ustensiles nécessaires à la vie des Indiens (vêtements, ustensiles de cuisine, objets divers, musique …). Nous finissons notre journée dans ce marché et prendrons un tuck tuck pour aller dîner dans le quartier Français ce qui nous permettra après de rentrer tranquillement à pied, sous une pluie fine, à la guesthousse.









Lundi 4 août :

Après Pondichéry, nous allons commencer la visite de grosses villes Indiennes et de leurs temples. Départ donc pour Tanjore, en route nous faisons plusieurs haltes : Gangaikondacholapuram (notre premier très beau temple typique du sud de l’Inde, avec de multitudes petits personnages et animaux tout en couleur), une ville pauvre avec beaucoup de mendiants près du temple. Arrêt aussi au temple de Nataraja, plus petit que celui de Ganga…. mais les pierres sont de couleurs naturelles et il est dans un site entouré de pelouse, au calme. Presque dans chaque ville nous faisons une petite halte pour visiter les temples, nous nous sommes arrêtés notamment à Kumbakonam et d’autres dont j’ai oublié le nom. En arrivant sur Tanjore, nous visitons le Marata Palace Museum, pas de quoi casser 3 pattes à un canard. La ville est très commerçante, nous faisons un tour; Guylaine s’achète une tenue locale composée d’un pantalon (taille unique : on aurait pu y rentrer tous les 3 dedans) et un tunique ample. La séance d’essayage se transforme en fou rires mais cela ne décourage pas Guylaine, elle repart avec. Marine gardera ses habits Français.








Mardi 5 août :

Avant de prendre la route de Trichy, nous partons visiter le temple de Brihadishvara, un très grand temple constitué de superbes pierres blondes, l'ensemble est impressionnant par sa masse et ses fines scultures. Un éléphant se tient à l'entrée du temple comme on le verra souvent. Sur le bord de la route nous nous arrêtons chez des fabricants de statues en bronze. Il y fait une chaleur accablante avec toutes ces forges qui brûlent.
Nous arrivons à Trichy vers midi, Trichy est un grand carrefour commerçial, une ville grouillante et bruyante. Après avoir déposé nos affaires dans un hôtel du centre, nous partons à la recherche d'un restaurant, nous nous arrêtons un peu au hasard dans un petit restaurant local qui ne sert que des thalis. Le thalis est un plat typiquement Indien, il est servi dans un grand plat circulaire en inox, recouvert d'une feuille de bananier, au centre est disposé une portion de riz (servie à volonté) et tout autour une dizaine de petites coupelles remplies d'accompagnement différents (lentilles en sauces, légumes au currys, viandes, yaourt ...) avec un ou deux chapatis (pain Indien ressemblant à une crêpe épaisse). Ce thalis qui est un vrai repas complet nous coûtera chacun 50 Roupies soit environ 0,75 €. Certains accompagnements sont extrêmement épicés, Guylaine et Marine me changent les accompagnements les plus forts contre les plus doux, il en faut toujours un qui se sacrifie ! En principe cela se mange avec les doigts, mais nous préférons les couverts.
Dès le repas terminé, nous nous empressons de partir pour le temple Srirangam. Ce temple est immense, il abrite un bazar coloré et animé, les mendiants sont nombreux, l'ambiance est à la fois extraordinaire et impressionnante. Après avoir déambulé quelques heures, un ''guide occasionnel'' nous propose de nous mener sur des terrasses pour le view point. Une fois arrivée sur cette terrasse, nous découvrons une vue extraordinaire de tous les gopurams; la fin d'après midi est là et le soleil couchant, nous donne de jolies couleurs. Nous n'avons plus envie de quitter cet endroit, mais il faudra bien rentrer avant que la nuit tombe.











Mercredi 6 août :

Ce matin, nous avons décidé de monter au Rock Fort : une petite forteresse sur un piton rocheux qui domine la ville, avec un petit temple au sommet. La montée des 417 marches doit se faire pieds nus. Le temple est sans grand intérêt, mais le panorama est joli, on peut voir le temple qui nous a tant plu la veille, plus loin de grandes rivières, des rizières, bananiers, cocotiers ...
Nous reprenons la route, aujourd'hui direction la région du Chettinad. Le Chettinad est une région aride et pauvre parsemée de blocs de granits et avec quelques coins verdoyants. Cette région fut habitée par de riches commerçants qui exportaient leurs chargements par bateaux vers Ceylan. De cette époque, il ne reste plus que des palais défraîchis ou transformés en hôtel. Nous avons prévu de dormir à Kanadukathan, afin de couper la route de Rameshwaram en deux, de plus nous pourrons visiter le palais de ce village. L'intérieur du palais est entièrement recouvert de marbre d'Italie, dans le hall de réception des souvenirs de famille, il y a aussi une superbe cour centrale. Les rues du village,en terre battue, sont pratiquement désertes, quel contraste après les villes que nous venons de parcourir. Nous passons aux deux seuls hôtels du village, tous deux sont d'anciennes belles demeures restaurées et transformées en hôtel, ils nous proposent des formules pensions complètes car il n'y a pas de restaurants dans le coin. Les prix demandés nous semblent importants et même pas moyen de marchander. Nous décidons donc de repartir 25 km plus loin, à Karaikudi, sur les guides deux hôtels sont mentionnés. Arrivés à Karaikudi, le premier hôtel nous semblant sordide, nous nous dirigeons vers l'ultime qui nous conviendra de toute façon. C'est une grande maison du XX ème siècle reconvertie en hôtel de charme, qui nous laisse croire que nous sommes encore à l'époque des riches marchands Chettiars. Le vieux couple de propriétaire nous reçoit à la manière de la vieille bourgeoisie Anglaise.
Une fois installé, Marine reste à l'hôtel pour aller discuter avec ses amis sur MSN. Nous sommes les seuls touristes dans l'hôtel.
Ayant été repéré par la population du village à notre arrivée, quelques tuck tuck nous attendent à la sortie de l'hôtel, le centre du village est à un kilomètre environ. D'un commun accord les conducteurs de tuck tuck nous demandent un tarif 3 fois plus élevé que ce que l'on a l'habitude de payer pour des courses plus longues et impossible de négocier. Nous décidons de partir à pied (touriste ne rime pas avec pigeon).
Le village nous plait beaucoup, pas touristique du tout, calme, beaucoup de petites boutiques utiles aux habitants. Nous traînons le reste de l'après midi dans les rues, Guylaine s'achète des ustensiles de cuisine (petits pots en inox pour faire des thalis, cuillères en bois ...). Les commerçants sont contents de nous avoir comme client et ils ont l'air étonnés de nous voir acheter ces ustensiles.
Avant la tombée de la nuit nous retournons à l'hôtel, cette fois nous trouvons un arrangement avec un chauffeur de tuck tuck.
En attendant le repas nous prenons un verre de vin blanc Indien (pas terrible) dans le jardin et savourons ce moment de repos et de calme.
L'heure du dîner venue, on nous demande de nous rendre dans la salle à manger. Et à notre grand étonnement, la maîtresse de maison nous a préparé un repas digne d'un lord et d'une ladie Anglaise. Salle à manger avec meubles d'époques et portraits accrochés aux murs, grande table bien dressée, que pour nous 3, avec porcelaine et couverts en argent, service attentionné, même un peu trop et surtout délicieuse cuisine du chettinad (je commencerai le régime un autre jour !).







Jeudi 7 août :

Après un très bon petit déjeuner et une addition à la hauteur du service ! Nous prenons une route monotone pour Rameshwaram. Quatre heures plus tard, nous rejoignons Rameshwaram, qui se situe sur une langue de sable qui rejoins presque le Sri Lanka : elle est considéré comme le Bénarès du sud de l'Inde.
L'après midi, nous décidons d'aller à la presqu'île de Dhanushkodi, pour s'y rendre nous allons en voiture jusqu'à un petit village, on prend un camion qui circule entre les dunes de sables et parfois sur le bord de mer de sable en marée basse. Le village de Dhanushkodi a été balayé par un cyclone en 1964 et n'a jamais été reconstruit. Les pêcheurs qui continuent à y vivre, habitent sous des abris de fortunes fait de feuilles de palme séchées au milieu des ruines. Une atmosphère étrange de bout du monde règne sur ce lieu. Retour en camion que je redoute pour mes pauvres vertèbres !
A notre retour à Rameshwaram, nous visitons le temple de Ramanatha Swami, le plus long couloir de l'Inde (210 m) avec des colonnes sculptées. Ce lieu est sacré, les pèlerins puisent de l'eau des puits du temple et en aspergent les statues, le sol, et eux mêmes. Les touristes en profitent au passage. A la sortie du temple, nous prenons le chemin du bord de mer, comme les pèlerins, qui vont s'immerger dans la mer. Nous ne nous baignerons pas vu la couleur de l'eau (le tout à l'égout se jette à 50 m de là). Malgré que nous sommes en fin d'après midi, pas de foule impressionnante comme indiqué sur les guides.
L'hôtel est occupé essentiellement de pèlerins, qui se lèveront ''discrètement'' à 4 heures pour aller au temple.







Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
Niclaude

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 68
Ville : Côte d'Azur.... dans les mimosas
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Lun 06 Oct 2008, 20:12

Avec les talents de cuisinière que nous connaissons à Guylaine, pas étonnant qu'elle ai acheté des ustensiles de cuisine...

La prochaine rencontre de TD s'annonce gastronomique... et indienne ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://lasiedenosvoyages.fr
GuRu
Yann
avatar

Nombre de messages : 5474
Age : 45
Ville : Marseille
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Mar 07 Oct 2008, 17:40

Je me suis encore régalé à la lecture de ton carnet Joël, et je vois que nous sommes tout deux les souffres douleurs de la famille; autrement dit la poubelle de table. Ce que femmes ne veut pas, homme en hérite.
Cela me rappelle une anecdote que nous avions vécu en Malaisie dans le quartier Indien de Kuala Lumpur...Nous avions tenté un salon de thé Indien, pour boire un thé et déguster les spécialités sucrées ( très sucrées...voire très très sucrées). Généreuses comme elles sont, les deux femmes de mon clan n'ont pas hésité un instant pour me refiler les gâteaux les plus repoussants au palais...le serveur à 1 pas et demi de notre table. Il a fallu que j'avale tout, feintant le régal et masquant l'envie de gerbouler...Comme tu dis il en faut bien un !!

Merci en tout cas pour ces moments partagés !

PS : Impressionnant ces temples hindouistes quand même...

-------------------------------------------------------------------------------
L 'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires.
www.yannsenant.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.voyagefamille.net
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Mar 07 Oct 2008, 18:25

Niclaude, lorsque tu liras la suite de mon carnet tu comprendras que l'on a maintenant de quoi cuisiner Indien Laughing

Yann, Merci pour les compliments et maintenant je me sens un peu moins seul dans le club des souffres douleurs lol!

En effet les temples sont impressionnant malgré que sur les photos on ne ressent pas l'ambiance. J'ai fais de petits films avec mon appareil photo, lorsque j'aurai le temps j' essayerai d' en mettre un ou deux si j'y arrive.
Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Mar 07 Oct 2008, 18:58


Vendredi 8 août :

Nous rejoignons Madurai en fin de matinée, L'hôtel que nous choisissons se situe en bord de ville au pied d'un énorme bloc de granit sur lequel trône un petit temple. L'après midi, nous partons à pied pour une ballade tranquille. Au programme : monter les 700 marches du gros caillou pour la vue sur Madurai, un petit temple et une grotte creusée dans ce rocher. Cette balade nous prendra l'après midi.



Samedi 9 août :

Journée visite de Madurai, nous commencerons par nous rendre au Tirumalai Nayak Palace, les travaux de rénovation sont en cours. Il est en grande partie en travaux ou inaccessible, seule la grande cour et une salle de danse sont d'intérêt. Nous nous empressons donc de nous rendre au Sri Meenakshi Temple, un des temples le plus connus de l'Inde avec onze gopurams (hautes tours recouvertes de petites scultures de multiples couleurs). Notre déception fut grande car les gopurams étaient en rénovation également. Des échafaudages en bambous les recouvraient, eux mêmes recouverts de feuilles de palme, donc entièrement étanches à la vue. Il nous restait donc à aller se balader à l'intérieur du temple, qui est immense, presque une petite ville avec boutiques pour pèlerins et touristes. Il y règne à l'intérieur de ce temple une forte ferveur.
Après ces deux visites un peu décevantes, nous découvrons les rues commerçantes autour du temple. Nous décidons de faire tailler quelques habits pour notre garde robe de voyage. Le tailleur nous livrera notre commande ce soir à l'hôtel.



Dimanche 10 août :

Aujourd'hui nous quitterons le Tamil Nadu et entrerons dans le Kerala. Première étape de cet état à Periyar, la route qui y mène passe au milieu de magnifiques paysages de montagnes. Periyar est un grand village situé à 1200 m d'altitude ce qui nous change de la chaleur et de la pollution du Tamil Nadu. Sous un temps couvert et légèrement pluvieux nous visitons des plantations d'épices (cardamome, poivre, café ...), intéressant de voir sous quelle forme d'arbre ou d'arbustes se cachent les épices que l'on a l'habitude d'utiliser. En fin d'après midi, alors que la pluie donne l'impression de vouloir s'installer nous décidons d'essayer les massages Ayurvédique. Massages à base d'huile d'herbes différentes censé vous détendre et vous redynamisé. En fait, pendant une demi heure on vous badigeonne d'huile d'origine incertaine et d'odeur pas spécialement agréable de la tête au pied, y compris les cheveux. Et au retour dans votre hôtel, il vous faudra une bonne heure sous la douche pour ne plus ressembler à un beignet !

Lundi 11 août :

La pluie ne semble pas vouloir nous quitter, nous avions prévu de faire une promenade à pied dans les plantations de thé et d'épices, nous nous voyons dans l'obligation de changer nos plans. Nous partons pour Munnar appelée ''la vallée des thés'', Munnar situé un peu plus au nord de Periyar, est un petit village à 1600 m d'altitude. Pour s'y rendre la route est de toute beauté, nous nous arrêtons à de multiples reprises pour admirer les plantations de thé, les cascades et échanger quelques sourires avec les cueilleuses. La pluie est plus soutenue, Guylaine et moi décidons de la braver (Marine restera à l'hôtel pour discuter avec ses amis sur Internet) équipés de capes. Pas mal de petites boutiques de thé et d'épices, nous découvrons un marché couvert où l'on vend des légumes, riz, lentilles, fruits ... Ce marché nous permets d'ôter nos capes un petit moment avant de retourner sous la pluie pour rejoindre l'hôtel.







Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
Pit

avatar

Nombre de messages : 8221
Age : 54
Ville : Alfortville-les-Bains
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Mar 07 Oct 2008, 20:21

En fait, pendant une demi heure on vous badigeonne d'huile d'origine incertaine et d'odeur pas spécialement agréable de la tête au pied, y compris les cheveux. Et au retour dans votre hôtel, il vous faudra une bonne heure sous la douche pour ne plus ressembler à un beignet !
:mortdr: :mortdr: :mortdr:
Z'êtes sûrs qu'ils ne vous ont pas fait une blague à l'indiennne ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://pitisa.jalbum.net/Photographies%20de%20Pierre%20Poilloux/
Guylaine

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 57
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Mer 08 Oct 2008, 11:12

Il est vrai Pit que cela ressemblait bien à une blague : on a bien rit surtout avec ma fille qui est restée avec moi pour le massage mais "elle" n a pas voulu tenter l'expérience ! Le fou rire fut communicatif à toute l'équipe des masseuses ! INOUBLIABLE !!!!! mais surtout à ne pas faire....................
Revenir en haut Aller en bas
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Mer 08 Oct 2008, 20:28


Mardi 12 août :

Au petit matin, il pleut toujours ! Nous décidons de quitter les montagnes vertes et humides du Kerala et de nous diriger vers Allepey. Lors de notre descente, nous multiplions les arrêts en route pour observer, sans nous lasser, la beauté des paysages.
Nous arrivons à Allepey vers 14 heures, la pluie nous a quitté et nous retrouvons le soleil et la chaleur avec plaisir. C'est une petite ville surnommée la Venise Indienne car elle est traversée par deux canaux. C'est en général le point de départ pour une croisière sur les canaux de la région. Nous commençons par chercher à louer un house-boat pour le lendemain. Les propositions ne manquent pas, nous nous faisons même arrêter tous les 10 m par des rabatteurs. Une fois notre choix fait, nous allons dans le old market, pour faire nos achats d'épices car nous n'avons pas voulu les acheter à Munnar et Periyar dans des petits sachets plastiques destinés aux touristes et à des prix touristes. Nous choisissons une vieille boutique où sont disposé par terre une multitude de grands sacs d'épices, de riz et autres. Sous le regard ravi du patron de la boutique et des clients, nous achetons 1 kilo de poivre, 500 grammes de cardamome, 1 kg de clou de girofle, 1 kg d'anis étoilé et un peu de piments rouge, le tout pour 1000 Rps soit environ 15 €. Une bonne affaire vu les prix pratiqués dans les endroits touristiques. Ensuite nous faisons une balade, à l'aveugle, dans cette petite ville bien agréable, traversée par des canaux, mais la ressemblance avec Venise ne nous a pas frappé !
En fin d'après midi, un violent orage s'abat sur Allepey, mais par chance, la pluie cesse rapidement.







Mercredi 13 août :

Vers 9 heures, nous nous dirigeons vers le port pour rejoindre notre House-boat. Le House-boat est à l'origine de grosses barges à riz, qui ont été aménagé pour faire des croisières touristiques. Celui que nous avons loué est équipé d'un grand salon salle à manger avec fauteuils et banquettes confortables, de deux chambres avec une salle d'eau, wc et clim, et à l’arrière d'une cuisine. A bord, il y a 3 personnes, un capitaine, un matelot et un cuisinier. C'est un vrai palace flottant, nous allons passer 24 heures à l'écart du tumulte des villes du sud de l'Inde. Nous naviguerons lentement sur les canaux bordés de cocotiers et de villages de pêcheurs. La cuisine à bord est copieuse et excellente; peu avant midi, un pêcheur vient à notre rencontre sur une petite barque et nous propose 6 langoustes. Le cuisinier nous les préparera en sauce farcie d'épices, un vrai délice.
Repos total sur ce bateau, confortablement installé à contempler les magnifiques paysages qui défilent sous nos yeux. Vers 17 h 30, le bateau s'amarre à un cocotier au milieu de nulle part, la nuit sera calme et reposante.









Jeudi 14 août :

A notre lever, un bon petit déjeuner nous attend et vers 9 heures le bateau redémarre en direction d' Allepey. Tout au long nous pouvons observer, une dernière fois, des scènes de la vie courante : des enfants attendent un bâteau-bus pour se rendre à l'école, des femmes font la lessive sur les rives, des hommes pêchent, des embarcations surchargées de riz, de sable, de noix de coco ... naviguent. En fin de matinée, nous quittons, ravis de cette expérience, ce sympathique équipage et leur house-boat.
Après une petite heure de route, nous nous retrouvons à Fort Cochin. Cochin est constitué de 3 presqu'îles, Fort Cochin est la plus ancienne, avec un parfum d'ancienne ville coloniale, elle est aussi la plus calme. La circulation, en dehors des rickshaws, est presque inexistante et la presqu'île se fait facilement à pied. Après nous être installés dans un hôtel du centre, nous partons pour une autre presqu'île, celle de Ernakulam. Là on retrouve immédiatement l'atmosphère des grandes villes Indiennes avec une circulation dense et bruyante. Dans cette ville moderne une multitude de grands magasins, bijouteries et habits, un grand magasin de 6 étages rien que pour des saris.









Vendredi 15 août :

Aujourd'hui ballade à pied toute la journée sur la presqu'île de Fort Cochin. Nous débutons notre promenade par le bord de mer où les pêcheurs utilisent des carrelets Chinois. Ce sont des grands filets de pêche tenus par de longs bout de bois et qu'ils plongeante et sortent de l'eau au moyen de contre poids, mais la pêche est rarement miraculeuse. Ensuite nous passons un bon moment dans le quartier du bazar où l'on peut voir une multitude de petites échoppes, un vrai régal pour les yeux. A l'heure du déjeuner, nous nous rapprochons quartier central où l'on peut apprécier la différence de style et d'ambiance, son église saint François, sa synagogue, son commerce Indien, ses musulmans.
Ce soir nous avons décidé d'assister à un spectacle de danses Kathakali. C'est un spectacle traditionnel de danse et de mimes, fait par des hommes uniquement. Assister à la séance de maquillage c'est déjà un spectacle.







Samedi 16 août :

Comme nous apprécions beaucoup Fort Cochin, nous avons du mal à la quitter, nous passons encore la matinée à promener dans les petites rues tranquilles.
En début d'après midi, nous partons pour Mettupalayam. De là nous devrons pouvoir prendre le train à vapeur miniature, classé par l'Unesco, pour rejoindre Ooty par des paysages magnifiques. La route est longue et difficile, beaucoup de circulation, nous arrivons à destination à la tombée de la nuit et de suite après avoir déposé nos bagages à l'hôtel, nous nous rendons à la gare pour réserver nos places de train. Le train, pour demain, est complet ! Mettupalayam est une ville sans intérêt touristique, sale, il n'y a vraiment rien à faire, de plus les jours défilent rapidement et nous avons déjà pris du retard sur notre programme, nous décidons donc de ne pas rester un jour de plus pour prendre le train du lendemain. Nous rejoindrons Ooty par la route, en supposant que celle ci doit être jolie car elle longe souvent la voie ferrée.
Ce soir nous avons du mal a trouver des plats pas trop épicés, malgré les demandes insistantes de Guylaine et Marine ''no spicy''.

Dimanche 17 août :

Nous prenons donc la route qui va de Mattupalayam à Ooty. La route est en effet très jolie, dans un premier temps elle serpente à travers une forêt dense et verte où une multitude de singes se postent sur le bord de la route. Ensuite vers le sommet de la montagne la végétation se fait plus rare et laisse la place à des champs de culture. Beaucoup de champs de carottes et de maïs. A plusieurs reprises nous apercevons le chemin de fer du train miniature à vapeur.
Nous nous arrêtons sur les hauteurs de Coonor, pour boire un thé et profiter un petit moment du calme et de la vue sur la vallée. En multipliant les arrêts en route nous n’arrivons à Ooty que vers midi. A l’entrée de la ville, se tient un marché de fruits, légumes et d’habits tenu essentiellement par des Tibétains en exil.
Guylaine et Marine repèrent immédiatement les boutiques de ‘’ chocolat fait maison’’. C'est une spécialité d'Ooty.
Nous trouvons un bel hôtel sur les hauteurs de la ville. En fait c'est une grande villa, une ancienne dépendance du fernill Palace qui se situe juste à côté, qui appartient au Maharaja de Mysore. Les chambres sont immenses, environ 60 m² pour la nôtre, avec cheminée (ici ça caille à la tombée de la nuit), meubles d'époque et entretien un peu négligé ce qui donne une atmosphère d'époque. En milieu d'après midi, nous allons faire un tour au bord du lac, de nombreuses familles choisissent cet endroit pour passer leur dimanche. Dans un décor un peu kitch, certains font un ballade en pédalo sur le lac, d'autres se prélassent sur les pelouses; un grand nombre de petites boutiques vendent de friandises et objets souvenir. Nous allons faire un tour sur le point de vue de la ville, mais le brouillard vient jouer les invités surprise. Nous nous rabattons sur la visite de la plantation de thé de l'industriel Tata. Nous faisons également la visite de l'usine de transformation du thé, parcours intéressant à travers les différents postes de transformation. Dès que la fin d'après midi arrive, la fraîcheur se fait sentir, nous décidons de passer à l'hôtel pour récupérer quelques vêtements chauds. Après nous être réchauffé avec un chocolat chaud, nous prenons une voiturette électrique qui nous mène au Fernill Palace. C'est un palace somptueux transformé en hôtel. Nous nous attardons un bon moment pour visiter les différentes pièces de réception et le directeur de l'hôtel nous fait visiter une de ses plus belles suites, il devait chercher des clients ! Nous décidons de dîner ici, cela nous permettra de faire une petite trève avec les épices. Le retour de nuit dans la voiturette, sans portière et pare brise, fut plus que glacial. L'immense chambre est froide, nous utilisons toutes les couvertures qui sont à notre disposition. Avant de nous endormir nous refaisons notre parcours : nous avons pris du retard sur notre programme, les routes sont souvent en mauvais état, les moyennes sont faibles. Nous décidons donc de ne pas faire le détour par Calicut et la réserve de Wayanad. Nous irons directement d'Ooty à Mysore en s'arrêtant à la réserve de Mudumalai qui est sur notre route.





Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
méjo

avatar

Nombre de messages : 602
Ville : Aubagne
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   Jeu 09 Oct 2008, 18:52


Lundi 18 août :

Vers 9 heures, nous prenons la route pour la réserve de Mudumalai. Dès la sortie de la ville un policier nous arrête pour nous dire que la route est très dangereuse et déconseillée, vu les lacets que forme la route et la forte pente. La route est en effet très sinueuse et la descente est impressionnante, mais Rajul conduit prudemment. Vers 11 heures, nous arrivons dans la réserve et nous choisissons de nous arrêter dans un Lodge, récemment ouvert, de 4 chambres au milieu de la verdure. Les chambres sont sommaires mais confortables. Le cadre est vert, bien fleuri et très calme. Nous déjeunons sur place de toute façon il n'y rien d'autre aux alentours. Après un peu de repos pour profiter du site, nous partons à pied dans la campagne environnante. Nous avons le plaisir à croiser les gens du coin : un enfant qui ramène ses vaches à la ferme, une bergère qui fait tomber, avec un bâton, des fruits d'un arbre pour nourrir ses chèvres, une vieille dame qui trie des légumes... Nous prenons aussi plaisir à observer la flore, il y a beaucoup de fleurs. A notre approche du Lodge, le patron nous fait de grands gestes pour nous faire comprendre de nous approcher, en silence, de la lisière de la prairie où pousse une forêt de bambous. Une famille d'éléphants sauvages sont en train de se délecter des feuilles de ses immenses tiges. Il faut y aller prudemment pour ne pas irriter la femelle, paraît-il qu'elle court plus vite que nous !
Vers 16 heures, le patron nous emmène en jeep dans la réserve, on voit des éléphants sauvages, des daims et des buffles. Nous pouvons voir aussi des éléphants domestiques se faire laver dans la rivière par leur Carnac, ils ont l'air de bien aimer cela. Nous prenons la route du retour vers 19 h 30 mn alors qu'il fait nuit.







Mardi 19 août :


Lever à 5 heures du matin, après un petit déjeuner sur le pouce, nous partons pour un trek à travers de vertes vallées parsemées de petits arbres et de buissons. La nature est magnifique, silencieuse, l'herbe est bien verte et courte, de petites étendues d'eau sont décimées un peu partout, il y a beaucoup de fleurs. Nous ne verrons pas vraiment d'animaux (un éléphant, de très loin, des buffles et quelques daims) mais cela ne nous dérange pas la réserve est tellement jolie, cela nous a pleinement satisfait. Retour au Lodge vers 11 heures, après avoir fait nos sacs et avoir déjeuner, nous partons pour Mysore. Après quelques minutes de routes,nous sommes arrêtés par un couple d'éléphants sauvages et leur petit qui traversent la route. Nous arrivons à Mysore en milieu d'après midi et dès que nous avons déposé nos bagages à l'hôtel, nous courons au Devaraja Market qui est, selon ce que j'ai pu lire, un des plus beaux marchés du sud le l'Inde. Nous adorons parcourir les marchés, en voyage nous les ''traquons''. Et là nous ne sommes pas déçu, le parfum du jasmin et des épices embaume tout le marché. C'est un des marchés les plus colorés que nous avons pu visiter, avec toutes ces guirlandes de fleurs, qui se vendent au mètre, les poudres aux couleurs vives pour les pooja's et les étals de fruits et légumes rangés parfaitement. Je n'arrête pas de prendre des photos et lorsque je n'en prends pas ce sont les vendeurs qui me demandent de les prendre en photo devant leur stand. Marine est la ''star'' du marché, beaucoup de jeunes Indiens veulent la prendre en photo avec leur téléphone portable. Elle se prête volontiers au jeu. Impossible de ne pas d'échapper au plaisir de faire quelques achats, graines de sésame, coriandre, encens au bois de santal, des fruits (ananas, mangues et sapota) et une tresse de fleurs de Jasmin. Pour ce soir nous cherchons un restaurant qui sert des thalis, notre plat Indien préféré.













Mercredi 20 août :

A côté de l'hôtel, il y a un petit salon de coiffure qui réalise des dessins au Henné. Marine s'en fait faire sur les deux faces de la main gauche. Nous consacrons la matinée à la visite du palais du Maharaja. Un grand palais magnifique, dans chaque pièce une décoration différente : miroirs, mosaïques, portes en argent, marbre incrusté de pierres précieuses (comme au Taj Mahal), plafonds en teck ... grandiose ! Cet après midi, nous allons visité une fabrique d'huile de bois de santal. Mysore est un centre de production d'encens et de produit à base de bois de santal. L'usine est vieille et vétuste, je ne comprends rien à ce que nous raconte le guide, mais j'essaye de lui donner l'impression que je saisis ses explications. Nous repartons avec de l'encens et du savon à base d'huile de bois de santal. Nous ne résistons pas à l'envie de retourner au Devaraja Market.





Jeudi 21 août :

Aujourd'hui, nous quittons Mysore pour la dernière étape de notre voyage : Bangalore. Bangalore est une grande ville moderne, la cinquième ville du pays (7 millions d'habitants) elle est surnommée la ''silicon valley Indienne''. Pour nos deux dernières nuits, nous partons à la recherche d'une location d'un appartement, ce n’est guère plus cher qu'une chambre et beaucoup plus convivial et cela nous permettra d'aller faire notre marché et notre cuisine. Nous en trouvons un, a 10 minutes du centre en tuck tuck. Au rez de chaussée d'un petit immeuble, il est composé d'une grande pièce qui fait office de cuisine salon salle à manger, et de deux chambres avec chacune une salle d'eau. Le quartier est calme et assez bien fréquenté, c'est important pour les retours nocturnes. Ce soir c'est l'anniversaire de Guylaine, nous allons essayer de lui faire un petit repas sympa, pour cela nous avons repéré une petite superette où nous allons faire nos courses. Au menu il y aura à l’apéritif : olives vertes, petites saucisses de Strasbourg (ou plutôt de Bangalore), chips et Vodka. Suivi d'une soupe de tomate, de lentilles et au dessert : fruits, cakes, vodka et cigares du Kerala.

Vendredi 22 août :

Comme à notre habitude, nous commencerons par visiter un marché : le City Market, nous avons de nouveau l'impression d'être en Inde. Devant le marché un monticule immense de détritus qui dégage une odeur pestilentielle. A l'intérieur le marché est presque aussi beau que celui de Mysore, nous prenons beaucoup de plaisir à faire nos courses, tout comme les vendeurs qui n'ont pas l'habitude de voir des touristes faire de tels achats. A notre grande surprise, plusieurs commerçants refusent qu'on paye nos petits achats. Les bras chargés de nos courses, nous quittons les alentours du marché au pas de course pour échapper rapidement à l'odeur du tas de compost géant.
Cet après midi, nous nous la prenons relax. Nous commençons par organiser notre soirée en réservant une table au 13 th Street, ensuite nous errerons dans les rues commerçantes de Bangalore et nous nous installerons à la terrasse d'un café pour contempler une dernière fois pour cette année le manège exotique qui défile sous nos yeux.
Après avoir dîner, nous nous rendons au 13 th Street. A Bangalore la vie nocturne est très animée, et les bars Loundges sont très prisés. Le 13 th Street en est un, très moderne, situé au 13 étage d'un grand immeuble d'où l'on peut contempler les lumières de la ville, il est fréquenté par la jeunesse dorée Indienne de cette ville, le tout sur fond de musique des années 80. Nous passons une bonne et dernière soirée sur la terrasse à observer tout ce monde, tout en se sirotant des cocktails (j'ai même pu boire un cocktail super épicé !) en fumant quelques cigares et en se remémorant les bons moments de ce voyage et nos parties de fou rire.







Samedi 23 août :

Ce matin l'ambiance n'est plus la même, la bonne humeur et les parties de fou rire nous ont quittés. C'est vrai qu'il ne nous restent plus qu'à faire nos sacs, d'essayer de tout faire rentrer dedans (une dizaine de kilo d'épices ça prends car même de la place) et à nous rendre à l'aéroport et se taper une vingtaine d’heures de vol et d'attente. C'est pas le plus marant !
Le vol du retour est le même que celui de l'aller (avion neuf, bons repas, écran télé sur chaque siège ...) sauf que nous sommes moins enthousiasmes qu'à l'aller.

Dimanche 24 août :

C'est en milieu d' après midi, que complètement crevés, nous poussons la porte de notre maison. Dans ma tête j’ai des sentiments différents : content d’avoir vécu ces moments, content de retrouver notre maison, déçu car ce voyage est terminé et que demain matin je reprends la route du travail.
Le soir dans le fauteuil je ne peux m'empêcher de déjà me demander ''où irons nous l'année prochaine ?''.

Revenir en haut Aller en bas
http://escapades-13.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Inde du sud : Tamil Nadu et Kerala.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TASHI DELEK le forum Asie du sud EST. :: CARNETS DU VOYAGEUR :: Ceylan ,Inde, Népal.-
Sauter vers: